Aller au contenu principal

La planète brûle : Greenpeace appelle à l'action

Aujourd’hui, alors que les incendies amazoniens font les gros titres de la presse internationale, des feux se sont également déclenchés en Indonésie et en Russie, nuisant à la vie de tant de personnes.

Par Khansaa Bahra, Publié le 12/09/2019 à 10:52, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La gravité et la multiplicité des dérèglements climatiques, sécheresses, désertifications, inondations, ouragans, typhons, feux de forêts, fonte des glaciers et de banquises, indiquent que la planète se consume de plus en plus. Les feux de forêt ont augmenté de 145 % par rapport à la même période en 2018.

 

fires

 

L’Indonésie et la Russie ont déclaré l’état d’urgence. Greenpeace est sur le terrain dans ces 3 pays pour surveiller la situation. Leur objectif est de créer une plateforme de surveillance commune unique où les entreprises et les ONG (et éventuellement les gouvernements) pourront se réunir pour contrôler la déforestation et s’assurer qu’elle est exclue des chaînes d’approvisionnement.

 

« Nous sommes à court de temps. Nos forêts, du Brésil à la Boréo, sont en train de brûler, nous sommes confrontés à une urgence climatique et nous appelons à l’action immédiate et transformatrice nécessaire pour faire face à ces crises... Nous avons besoin d’aide et nous lançons un appel d’urgence pour protéger les forêts ».

 

Devant de la gravité de la situation, Greenpeace a lancé une campagne de collecte de dons afin de pouvoir :

 

« - En Amazonie, cartographier et documenter les dégâts causés par les feux de forêt, en analysant des images satellites et en survolant la zone.

 

- En Russie et en Indonésie, aider à former des brigades de pompiers volontaires et faire de la prévention autant que possible.

 

- Agir directement auprès des autorités pour qu’elles luttent sans attendre contre les incendies de manière opportune et approfondie (dans la mesure du possible).

 

- Faire campagne dans le monde entier pour lutter contre les principales causes de la déforestation et maintenir la pression sur les entreprises et les gouvernements pour qu’ils œuvrent rapidement à la “ déforestation zéro ” ».

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...