Aller au contenu principal

Le Sud-Soudan va former un gouvernement intérimaire le 12 novembre

Par Nora Jaafar, Publié le 11/09/2019 à 16:33, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le président du Sud-Soudan, Salva Kiir, et le chef rebelle Riek Machar ont convenu de former un gouvernement de transition avant la mi-novembre, a déclaré mercredi le ministre de l’Information.

 

Les deux hommes ont signé un pacte il y a un an pour mettre fin à la guerre civile qui a tué des centaines de milliers de personnes, déplacé un tiers de la population et ruiné l’économie. Machar a fait une rare visite à Juba cette semaine pour rencontrer Kiir.

 

« Les parties ont abordé des questions mineures et les dirigeants ont convenu d’établir un gouvernement de transition avant le 12 novembre », a déclaré Michael Makuei Lueth, le ministre de l’Information, aux journalistes.

 

L’accord de l’an dernier, qui réclamait un gouvernement d’unité, a été retardé parce que ce dernier affirme ne pas avoir assez d’argent pour financer le désarmement et l’intégration de l’ensemble des factions armées.

 

Les rencontres de cette semaine entre les deux dirigeants visaient à régler les questions en suspens, ont déclaré des fonctionnaires.

 

Ils ont examiné les amendements constitutionnels, les lois de sécurité et le nombre d’États régionaux que le pays devrait avoir, ont ajouté les responsables gouvernementaux.

 

Le Sud-Soudan vise à organiser des élections après une période de transition de trois ans.

 

Kiir et Machar ont tous deux affirmé que leurs entretiens se sont bien déroulés, sans fournir de détails. Machar a annoncé qu’il se rendrait plus souvent à Djouba.

 

Le Sud-Soudan s’est séparé du Soudan en 2011 après des décennies de guerre, mais a sombré dans son propre conflit à la fin de 2013 après que Kiir a licencié Machar de son poste de vice-président.

 

Des troupes loyales aux deux hommes se sont affrontées dans la capitale en décembre et les combats ethniques se sont rapidement étendus.

 

Les deux parties ont signé un accord de paix en septembre 2018, sous la pression des puissances internationales et régionales. Machar, qui vit à Khartoum, n’est retourné à Djouba qu’une seule fois depuis, en octobre de la même année, pour célébrer l’accord de paix.

USA-Russie : première rencontre de Joe Biden avec Vladimir Poutine

Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine ont conclu ce mercredi après-midi leur sommet de Genève, en Suisse, mettant ainsi fin à leur première rencontre depuis l’entrée...

Gaza : échanges de tirs entre Israël et le Hamas

Dans la matinée de ce mercredi, l’aviation israélienne a mené des frappes dans la bande de Gaza. Selon des sources sécuritaires palestiniennes et une station de radio du Hamas, elle a visé au moins un...

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

lebief.ma - banniere-covid