Aller au contenu principal

Le livre de Tariq Ramadan sera publié malgré les accusations de viol

Par Khansaa Bahra, Publié le 11/09/2019 à 15:56, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Une femme qui a accusé Tariq Ramadan de viol, connue dans les médias sous le pseudonyme de Christelle, a demandé à un tribunal français de bloquer la publication du nouveau livre de l’érudite.

 

« La publication de ce livre dans sa version actuelle doit être interdite, car elle révèle l’identité de ma cliente », a déclaré son avocat, Éric Morain.

 

Après plus de dix heures de délibération, les autorités françaises ont autorisé la publication du livre. Tariq Ramadan est toutefois condamné à un euro de dommages et intérêts ainsi qu’à 2 000 euros de frais de justice.

 

Un tribunal parisien a jugé que l’identité de la femme était déjà bien connue du public et a décidé que Ramadan devait lui payer un euro symbolique.

 

L’islamologue a d’abord nié avoir eu une relation sexuelle avec Christelle. Mais, il a finalement admis avoir eu une « relation consensuelle » avec elle en 2009.

 

Le livre de Ramadan, « Devoir de vérité », rejette un certain nombre d’accusations de viol portées contre lui et se présente comme une victime. Il se compare à Alfred Dreyfus, un officier français d’origine juive injustement reconnu coupable d’avoir divulgué des informations militaires en Allemagne à la fin du XIXe siècle.

 

La semaine dernière, Ramadan, qui fait face à des accusations d’agression sexuelle et de viol en France et en Suisse, est a passé à la télévision pour promouvoir son nouveau livre. 

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d'un dispositif spécial pour l'accompagnement des MRE

Dans un communiqué du cabinet royal publié ce dimanche, le Roi Mohammed VI a demandé la contribution de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour organiser et accompagner de la meilleure des faç...

Les voyageurs issus de la liste B n'ont plus besoin d'une autorisation exceptionnelle pour entrer au Maroc

L'annonce a été faite ce dimanche par le ministère de la Santé. Les conditions d’accès au territoire national pour les citoyens marocains résidant dans les pays de la liste B ont connu une modificatio...

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...