Aller au contenu principal

Droit de gréve : la proposition de Miloudi Moukharik

Par Mohamed Laabi, Publié le 10/09/2019 à 11:53, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

 

Miloudi Moukharik, président de l’Union marocaine du travail (UMT) a été interviewé par la MAP au sujet des libertés syndicales et le droit de grève.

 

« Il s’agit là d’une problématique majeure qui va nous opposer au gouvernement », a prévenu Miloudi Moukharik. « Dans plusieurs régions et dans plusieurs secteurs, les libertés syndicales sont violées et bafouées, car les délégués syndicaux sont licenciés pour avoir exercé un droit constitutionnel qui est le droit de créer une structure syndicale », poursuit Moukharik.

 

Ce dernier va rappeler comment les syndicats ont compromis une tentative de passage en force du précédent exécutif. « Le gouvernement Benkirane a préparé de façon unilatérale et dans la clandestinité un projet de loi sur le droit de grève, nous n’avons été ni associés, ni consultés sur ce sujet. Le projet a été adopté au conseil des ministres, puis au conseil de gouvernement et envoyé au parlement, mais nous avons pu le bloquer au niveau de la première chambre ».

 

Dans le souci de ne pas voir se reproduire le même scénario, Moukharik exhorte le gouvernement a débattre sur « l’orientation et la philosophie de cette loi organique » avec les partenaires sociaux, car l’UMT « n’est pas contre une législation sur le droit de grève, mais elle ne doit pas restreindre un droit garanti par la constitution », a-t-il ajouté.

 

Moukharik propose la mise en place d’un « ministère de l’emploi et du dialogue », qui sera chargé d’appliquer la loi et sa législation sociale ainsi qu’encourager la négociation. Voilà qui peut donner matière à réflexion dans les prochains jours au chef de gouvernement.

Opération Marhaba : une subvention de 4,5 milliards de DH de l'État

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est rendu ce mardi après-midi au Parlement pour prend...

Sahara : quelles perspectives 6 mois après la reconnaissance américaine ?

Ce mois de juin marque le sixième mois après la signature de la proclamation américaine reconnaissant la marocanité du Sahara et qui a été élaborée par l’administration Donald Trump. Depuis, le Maroc ...

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...