Aller au contenu principal

Iran : nouvelles mesures pour réduire ses engagements nucléaires

Par Nora Jaafar, Publié le 06/09/2019 à 11:25, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’Iran a déclaré ce vendredi qu’il avait pris une mesure pour réduire davantage ses engagements convenus lors de l’accord nucléaire de 2015 avec les nations les plus puissantes du monde, en représailles aux sanctions américaines réimposées contre Téhéran, annoncent les médias iraniens.

 

Le mercredi 4 septembre, l’Iran a déclaré qu’il commencerait à développer des centrifugeuses pour accélérer l’enrichissement de l’uranium, qui peut produire du combustible pour les centrales électriques ou pour les bombes atomiques. Téhéran conteste les allégations selon lesquelles le pays chercherait à produire des armes nucléaires.

 

« Le ministre des Affaires étrangères (Mohammad Javad) Zarif, dans une lettre adressée à Federica Mogherini, chef de la politique de l’UE (Union européenne), a annoncé que l’Iran avait levé toutes les restrictions sur ses activités (nucléaires) de recherche et développement, » indique Abbas Moussavi, porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères, cité par ISNA (agence iranienne des Affaires étrangères).

 

En vertu de l’accord, l’Iran est autorisé à effectuer des travaux limités sur des centrifugeuses perfectionnées, qui accélèrent la production de matières fissiles pouvant servir à la fabrication d’une bombe nucléaire. L’Iran a également accepté de limiter ses activités spécifiques de recherche et de développement pendant huit ans.

 

Le président Donald Trump a retiré les États-Unis de l’accord l’année dernière, affirmant qu’il n’était pas assez exhaustif, et a réimposé des sanctions qui ont réduit les ventes de pétrole brut de l’Iran de plus de 80 %.

 

L’Iran a réagi en révoquant depuis mai certains des engagements et a menacé de continuer à lever les restrictions de son programme nucléaire à moins que les signataires européens du pacte redoublent d’efforts pour protéger l’économie iranienne des sanctions des États-Unis.

 

La Grande-Bretagne et la France, toutes deux impliquées dans cet accord, ont demandé à l’Iran de s’abstenir de toute action concrète qui ne respecterait pas l’accord.

 

La State TV a déclaré que l’Organisation iranienne de l’énergie atomique dévoilera samedi les détails de la nouvelle mesure prise par Téhéran, qui sera accélérée par le président Hassan Rouhani dans le programme nucléaire de l’Iran.

 

L’Iran a déclaré qu’il avait toujours l’intention de sauver l’accord et a donné mercredi à l’Europe un nouveau délai de 60 jours pour sauver le pacte, qui avait été conclu en 2016 avec l’ancien président américain Barack Obama et qui a réduit ses activités nucléaires en échange de la suppression de plusieurs sanctions.

 

Les nouvelles mesures de l’Iran seront « pacifiques et réversibles, sous la supervision du chien de garde nucléaire de l’ONU » si les puissances européennes tiennent leurs promesses, a déclaré mercredi le président Hassan Rouhani.

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...