Aller au contenu principal

L’« Afrophobie » est responsable des violences en Afrique du Sud

Par Nora Jaafar, Publié le 05/09/2019 à 11:05, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le ministre sud-africain des Affaires étrangères a reconnu jeudi que les préjugés nourris contre les populations d’autres pays africains étaient l’une des causes des attaques meurtrières qui ont ciblé les entreprises étrangères, un jour après que Pretoria a été contrainte de fermer son ambassade au Nigeria pour des actes de violence en guise de représailles.

 

Au moins cinq Africains ont été tués dans des attaques contre des étrangers en Afrique du Sud cette semaine. Mercredi, les sociétés sud-africaines MTN et Shoprite ont fermé des magasins au Nigeria après les ripostes.

 

Le ministre sud-africain des Affaires étrangères Naledi Pandor a déclaré que le gouvernement avait décidé de fermer temporairement l’ambassade du Nigeria pour des raisons de sécurité après qu’elle a reçu des menaces.

 

Dans une interview accordée en marge d’une conférence économique continentale au Cap, Pandor a déclaré que l’Afrique du Sud était en contact permanent avec les autorités nigérianes et s’efforçait également de rétablir le calme dans les zones touchées par la violence.

 

« Il y a une forte Afrophobie et une grande rancœur qui existe dans notre pays et nous devons impérativement y remédier », a déclaré Pandor.

 

« Il y a un ciblage des Africains venant d’autres pays du continent, nous ne pouvons pas le nier. Mais il y a aussi la criminalité... parce qu’une grande partie de celle-ci s’accompagne de vols », a-t-il ajouté, décrivant les attentats comme un phénomène complexe dont les causes profondes n’étaient pas faciles à déterminer.

 

La violence en Afrique du Sud a éclipsé la conférence du Forum économique mondial au Cap. Le Nigeria a annoncé mercredi qu’il boycotterait la réunion.

 

Le retrait du sommet du vice-président nigérian Yemi Osinbajo, qui devait prendre la parole devant un panel sur l’accès universel à l’énergie jeudi, a jeté une ombre sur les initiatives visant à stimuler le commerce intra-africain.

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...

Analyse de la situation sécuritaire au Sahel

Après les attentats qui ont eu lieu dans le village de Solhan au Burkina Faso, des milliers de manifestants sont sortis dans les rues pour dénoncer le laxisme des autorités. Dans ce podcast, Emmanuel ...

USA-Russie : première rencontre de Joe Biden avec Vladimir Poutine

Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine ont conclu ce mercredi après-midi leur sommet de Genève, en Suisse, mettant ainsi fin à leur première rencontre depuis l’entrée...

Gaza : échanges de tirs entre Israël et le Hamas

Dans la matinée de ce mercredi, l’aviation israélienne a mené des frappes dans la bande de Gaza. Selon des sources sécuritaires palestiniennes et une station de radio du Hamas, elle a visé au moins un...