Aller au contenu principal

L’« Afrophobie » est responsable des violences en Afrique du Sud

Par H.L.B, Publié le 05/09/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le ministre sud-africain des Affaires étrangères a reconnu jeudi que les préjugés nourris contre les populations d’autres pays africains étaient l’une des causes des attaques meurtrières qui ont ciblé les entreprises étrangères, un jour après que Pretoria a été contrainte de fermer son ambassade au Nigeria pour des actes de violence en guise de représailles.


 

Au moins cinq Africains ont été tués dans des attaques contre des étrangers en Afrique du Sud cette semaine. Mercredi, les sociétés sud-africaines MTN et Shoprite ont fermé des magasins au Nigeria après les ripostes.

 

Le ministre sud-africain des Affaires étrangères Naledi Pandor a déclaré que le gouvernement avait décidé de fermer temporairement l’ambassade du Nigeria pour des raisons de sécurité après qu’elle a reçu des menaces.

 

Dans une interview accordée en marge d’une conférence économique continentale au Cap, Pandor a déclaré que l’Afrique du Sud était en contact permanent avec les autorités nigérianes et s’efforçait également de rétablir le calme dans les zones touchées par la violence.

 

« Il y a une forte Afrophobie et une grande rancœur qui existe dans notre pays et nous devons impérativement y remédier », a déclaré Pandor.

 

« Il y a un ciblage des Africains venant d’autres pays du continent, nous ne pouvons pas le nier. Mais il y a aussi la criminalité... parce qu’une grande partie de celle-ci s’accompagne de vols », a-t-il ajouté, décrivant les attentats comme un phénomène complexe dont les causes profondes n’étaient pas faciles à déterminer.

 

La violence en Afrique du Sud a éclipsé la conférence du Forum économique mondial au Cap. Le Nigeria a annoncé mercredi qu’il boycotterait la réunion.

 

Le retrait du sommet du vice-président nigérian Yemi Osinbajo, qui devait prendre la parole devant un panel sur l’accès universel à l’énergie jeudi, a jeté une ombre sur les initiatives visant à stimuler le commerce intra-africain.


  • Partagez

Prosperity Index 2020 : le Maroc perd deux rangs par rapport à 2019

Le Legatum Institute, un think-tank indépendant basé à Londres, a récemment publié son rapport annuel "Prosperity Index" pour l’année 2020. Ce document juge la prospérité de 167 pays, dont 53 pay...

Sans admettre sa défaite, Donald Trump donne son feu vert au processus de transition

Dans un tweet publié ce lundi 23 novembre, le président américain sortant Donald Trump, a indiqué avoir recommandé l’organisation du passage de témoin entre son administration et celle du président él...

Le sommet G20 aboutit à plusieurs consensus généraux

Dimanche 22 novembre, les dirigeants des nations les plus puissantes du monde ont conclu le sommet du G20, un sommet virtuel de deux jours, pandémie oblige, organisé par l’Arabie saoudite. À...

Ouverture du procès de Nicolas Sarkozy pour corruption

Faux départ ce lundi 23 novembre au procès inédit de Nicolas Sarkozy pour corruption dans l'affaire dite des "écoutes". Le tribunal a suspendu l'audience jusqu'à jeudi, le temps de réaliser une e...

Présidentielle américaine : la Géorgie confirme la victoire de Joe Biden

Ce jeudi 19 novembre, la Géorgie a confirmé que la victoire du démocrate Joe Biden dans cet État à l’élection présidentielle américaine du 3 novembre. En effet, les autorités locales de cet État ont i...

Visite controversée de Mike Pompeo au Golan, territoire syrien occupé par Israël

Ce jeudi 19 novembre, Mike Pompeo, le secrétaire d’État américain, s’est rendu dans une colonie israélienne et sur le plateau du Golan, territoire syrien occupé par Israël. Une première pour un secrét...