Aller au contenu principal

Remaniement ministériel : ce qu'en pense Nabil Benabdallah

Par Mohamed Laabi, Publié le 05/09/2019 à 10:06, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Invité de l’émission « l’info en face » sur Matin TV, le secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme Nabil Benabdallah a présenté son point de vue sur plusieurs questions d’actualités politiques, notamment celles du remaniement politique qui sera entamé sous les instructions du roi Mohammed VI par le chef de gouvernement Saâdeddine El Othmani. 

 

Pour le patron du PPS « Le remaniement peut certes apporter un souffle nouveau au gouvernement, mais le plus important c’est que cela soit accompagné d’une vision globale pour réactiver les dossiers de la réforme à tous les niveaux, sans quoi, nous n’irons pas très loin ! ».

 

Nabil Benabdallah affirme par ailleurs « qu’il y a beaucoup de travail accompli par cette majorité, mais il n’est pas apparent. Il faut donc que ce gouvernement s’ouvre et communique davantage avec le citoyen, il faut du débat politique pour expliquer les réformes aux citoyens. Il faut meubler le terrain et combler le vide avec le discours, certes, mais suivi d’actions. C’est dans ce sens que pour le PPS, il est important de porter des idées et des propositions concrètes pour donner la quintessence du changement politique, économique et social dans le pays. Notre parti va donc lancer la réflexion sur ce dossier de remaniement sur la base de l’exigence globale qui est de proposer de nouvelles compétences. Il y aura certainement un changement dans la structure du gouvernement, nous allons le découvrir et agir en fonction de cela ».

 

 

Opération Marhaba : une subvention de 4,5 milliards de DH de l'État

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est rendu ce mardi après-midi au Parlement pour prend...

Sahara : quelles perspectives 6 mois après la reconnaissance américaine ?

Ce mois de juin marque le sixième mois après la signature de la proclamation américaine reconnaissant la marocanité du Sahara et qui a été élaborée par l’administration Donald Trump. Depuis, le Maroc ...

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...