Le député Said Zaidi arrêté à Rabat pour corruption

Le député Said Zaidi arrêté à Rabat pour corruption

L’homme politique Said Zaidi, député du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à Benslimane, a été arrêté ce mardi 5 octobre pour corruption, indique la police de Rabat. Les forces de l’ordre indiquent qu’il a été appréhendé en flagrant délit dans sa voiture alors qu’il rencontrait un homme d’affaires non identifié. L’arrestation fait suite…

Saad Dine El Otmani, secrétaire général du PJD © DR

El Otmani se réunit avec les chefs des partis de l’opposition

Ce mercredi 5 mai à Rabat, Saad Dine El Otmani, Chef du gouvernement, s’est entretenu avec les chefs des partis de l’opposition au Parlement, notamment les secrétaires généraux du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, de l’Istiqlal (PI), Nizar Baraka et du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Nabil Benabdallah. Cette réunion, tenue à…

Doukkali

Anas Doukkali limogé par le PPS

Le PPS s’attendait à des excuses de la part d’Anas Doukkali, mais en vain. L’ex-ministre de la Santé a été écarté du parti du progrès et du socialisme, indique Al Akhbar dans son édition du 25 octobre 2019.   Une information confirmée par le360 qui cite une source au sein de la direction du parti. Anas…

MED (1)

PPS : Doukkali fixé sur son sort mercredi

L’ex-ministre de la Santé Anas Doukkali sera fixé ce mercredi sur son sort au sein du parti du progrès et du socialisme (PPS), rapporte le quotidien arabophone Al Massae dans son numéro du 22 octobre 2019.   Le bureau politique du PPS prendra une décision à ce sujet lors d’une réunion qui se tiendra dans…

PPS (1)

Pugilat et scandale au PPS

Des incidents, violence physique et verbale, ont éclaté lors de la réunion du bureau central du PPS de vendredi dernier. Les opposants au retrait du gouvernement, avec à leur tête le ministre de la Santé Anas Doukkali, reprochent au secrétaire général du parti, Nabil Benabdellah, un manque de transparence. Ces derniers estiment que les votes ont…

NABIL (1)

Départ du PPS du gouvernement : Et après ?

« On se retrouve aujourd’hui avec une coalition au sein de laquelle règnent des conflits et des pratiques politiques inacceptables. Les consultations concernant le remaniement ministériel sont restées bloquées dans la logique des postes ministériels, leur nombre, leurs quotas et autres considérations, sans pouvoir saisir le vrai sens de ce changement », lit-on sur le…