Aller au contenu principal

Retrait définitif du projet de loi sur l'extradition à Hong Kong

Par Nora Jaafar, Publié le 04/09/2019 à 11:43, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le projet de loi controversé sur l’extradition qui a déclenché des mois de protestations à Hong Kong sera entièrement retiré, a annoncé ce mercredi la directrice générale du territoire, cédant ainsi à une des principales revendications des manifestants.

 

Carrie Lam a annoncé à la télévision que le projet de loi sera abrogé, mais n’a accordé aucune autre concession.

 

Son annonce fait suite aux violentes manifestations du quartier commerçant de Mong Kok qui durent depuis deux jours, où la police a tiré des gaz lacrymogènes et des sacs d’haricots pendant que les militants lançaient des briquets, des bouteilles et des œufs. Aucun policier n’a été blessé, mais un manifestant a été transporté à l’hôpital avec de graves blessures, ont déclaré de hauts responsables de la police lors d’une conférence de presse ce mercredi.

 

Les manifestations qui ont plongé l’ancienne colonie britannique dans une crise politique ont commencé en juin, en réponse au projet de loi proposé qui faisait craindre que les droits historiques des 7 millions d’habitants de Hong Kong ne soient érodés sous le régime de Pékin, car il autorisait le renvoi en Chine des suspects criminels.

 

Hong Kong est devenue une région administrative de la Chine en 1997. Contrairement à ceux qui vivent sur le continent, les habitants du territoire peuvent surfer librement sur Internet et participer à des manifestations publiques.

 

Mais au cours des dernières semaines, les manifestations sont passées de la revendication du retrait du projet de loi sur l’extradition à quatre autres réclamations : la révocation du mot « émeute » utilisé par les autorités pour décrire la manifestation, la libération de tous ceux qui ont été arrêtés, une enquête sur les allégations de brutalité policière et le droit au suffrage universel du président exécutif et du conseil législatif.

 

Beaucoup ont également appelé à la démission de Lam pendant les manifestations.

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...