Aller au contenu principal

Carrie Lam déclare le projet de loi sur l’extradition « mort »

Par Nora Jaafar, Publié le 09/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le projet de loi sur l’extradition qui a déclenché la plus grande crise qu’Hong Kong ait jamais connue est tombé à l’eau, a déclaré mardi la dirigeante du territoire, ajoutant que le travail du gouvernement sur cette législation avait été un « échec total ».

 

Ce projet de loi, qui prévoyait d’envoyer des habitants d’Hong Kong en Chine continentale pour y être jugés par des tribunaux contrôlés par le Parti communiste, a déclenché de violentes et massives manifestations dans les rues, plongeant l’ancienne colonie britannique dans la tourmente.

 

À la mi-juin, la dirigeante d’Hong Kong, Carrie Lam, a réagi aux protestations en suspendant le projet de loi, mais les manifestations qui ont fermé les bureaux du gouvernement et paralysé certaines parties du centre financier ont persisté.


Sa dernière tentative pour rétablir l’ordre n’a pas satisfait de nombreux militants qui ont exigé qu’elle abandonne complètement le projet de loi et l’ont accusée de se moquer de l’ordre public.

 

Le projet de loi a suscité l’indignation de la société hongkongaise, qui craignait qu’il ne menace la primauté du droit si cher à la réputation financière internationale de la ville.

 

Les avocats et les groupes de défense des droits disent que le système judiciaire chinois est marqué par la torture, les aveux forcés et la détention arbitraire, ce que Pékin refuse d’admettre.

 

Les manifestants ont appelé Lam à démissionner de son poste de directrice générale d’Hong Kong, à une enquête indépendante sur les actions de la police contre les manifestants et à l’abandon par le gouvernement de la description de la manifestation du 12 juin, d’émeute.

Inde : le bilan des décès dus à la Covid-19 serait en réalité plus élevé

En Inde, la récente vague dévastatrice de la Covid-19 a inondé les hôpitaux de patients et les crématoriums de cadavres. Selon certains experts indiens, de nombreux décès liés à cette pandémie ne sont...

Le prix des véhicules électriques devrait considérablement baisser

Selon une étude réalisée par Bloomberg New Energy Finance (BNEF) et commandée par l’ONG Transport et Environnement (T&E), les voitures et utilitaires électriques coûteront moins cher à construire ...

Le variant indien détecté dans 44 pays, dont le Maroc

Ce mercredi 12 mai, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a dévoilé que le variant indien a été détecté dans 44 pays, dont le Maroc. L’organisation a ajouté qu’elle a reçu «des notifications de dé...

OMS : la pandémie aurait pu être évitée, selon des experts indépendants

Ce mercredi 12 mai, un groupe indépendant mis en place par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié son rapport final au sujet de la pandémie de la Covid-19. Ce document a été publié après h...

Covid-19 : l'OMS classe le variant indien comme préoccupant

Estimé «plus contagieux», le variant indien a été classé, ce lundi 10 mai, comme «préoccupant au niveau mondial» par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Portant le nom scientifique B.1.617, cet...

Covid-19 : après n'avoir recensé quasiment aucun décès, le Royaume-Uni abaisse son niveau d’alerte

Une première depuis le 30 juillet 2020 ! Ce lundi 10 mai, le Royaume-Uni n’a recensé presqu'aucun décès lié au coronavirus sur son sol au cours des dernières 24 heures. En effet, trois des quatre régi...