Aller au contenu principal

Dubaï : «Paradis» des évadés fiscaux marocains

Par Khansaa B., Publié le 22/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Dubaï, la capitale financière des Emirats Arabes Unis, est qualifiée de «paradis» des évadés fiscaux marocains. Les «nouveaux riches» marocains exploitent des failles juridiques de la loi pour détourner l’argent sale vers Dubaï.

 

La plupart de ces "nouveaux riches" investissent dans des appartements de luxe, de grands projets touristiques, des restaurants de luxe ou dans la bourse pour blanchir leur argent. Des sources affirment qu’on trouve parmi eux d’anciens directeurs de sociétés et des hommes d’affaires marocains.

 

Après le renforcement de la lutte contre l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent, certains d’entre eux ont rompu tout lien avec leur pays de peur d’être poursuivis en justice, leurs noms ne figurent pas sur la liste des individus riches au Maroc car ils préfèrent travailler dans l’ombre.


  • Partagez

Covid-19 : de nouveaux records qui agitent les autorités

Avec 1499 nouvelles infections et 23 décès en seulement 24 heures, le Maroc enregistre un nouveau r...

Al Akhawayn : 30 bourses dédiées aux enfants du personnel en première ligne contre le Covid-19

Ce mercredi 12 août, l’université Al Akhawayn a annoncé sa décision de dédier des bourses d’études aux enfants des professionnels de la santé, de l’enseignement et de l’autorité publique. Les dépôts d...

Covid-19 : la situation sanitaire de plus en plus inquiétante

Mercredi 12 août, le Maroc a enregistré son plus grand nombre de contaminations depuis le début de ...

Les écoles se préparent à une rentrée scolaire normale

Alors que la reprise des cours dans les écoles marocaines est prévue pour le 7 septembre, les établissements scolaires se préparent à recevoir les élèves dans le cadre d’une rentrée scolaire «normale»...

Dons de sang : une pénurie durant la saison estivale

Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNSTH) annonce une pénurie de...

Rentrée scolaire 2020-21 : toujours pas de solution au conflit parents d'élèves-écoles privées

La rentrée scolaire 2020-21 approche, mais le conflit opposant les parents d’élèves aux établisseme...