Aller au contenu principal

Chine : la pratique de la transplantation d'organes

L'une des histoires les plus sordides du 21e siècle prend place au sein des hôpitaux et de l'administration pénitentiaire chinoise.

Par Khansaa B., Publié le 22/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

L’industrie chinoise de la transplantation d’organes a connu une croissance exponentielle au début des années 2000 et, aujourd’hui, la Chine est le pays de prédilection pour les patients étrangers qui ont besoin d’une transplantation.

"Killing to live : The Dark Side of Transplant Tourism in China" est un documentaire diffusé par la télévision coréenne Chosen TV en 2017, il fait état d’une enquête sur le centre de transplantation d’organes du premier hôpital central de Tianjin, en Chine. L’hôpital compterait 500 lits dédiés au prélèvement et garantirait à ses patients, des organes de « jeunes donneurs en bonne santé ».

 

 

« En Chine, les organes sont faciles à obtenir. Je ne sais pas d’où ils viennent. Il ne leur faut que deux heures pour apporter des organes frais », a déclaré aux cinéastes une infirmière en chef.

Il y a beaucoup d'argent en jeu. Selon le rapport Kilgour – Matas, les prix des organes en 2006 étaient de 62 000$ pour un rein, de 98 000 à 130 000$ pour un foie, de 170 000$ pour un poumon, de 160 000$ pour un cœur et de 30 000$ pour une cornée. La question qui se pose est : d'où viennent ces organes?

Les rapports d’enquête ont montré que les prisonniers religieux et politiques sont soumis à un prélèvement forcé d’organes. En d’autres termes, ils sont tués pour leurs organes.

La situation de la Chine reste particulière. Même s’il existe des abus de transplantation dans de nombreux pays, celui de la chine est orchestré par l’État qui en tire profit.


  • Partagez

Coronavirus, la pire crise mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale

La pandémie du coronavirus est la pire crise mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale, a déploré Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU. Ce mardi 31 mars, Guterres a expliqué que...

Coronavirus : New York se prépare au pire

Ce mardi 31 mars, alors que le coronavirus a fait plus de 850 morts en 24 heures aux États-Unis, le président américain, Donald Trump, a prévenu que les États-Unis allaient faire face à deux semaines ...

Quelques bonnes nouvelles dans la crise du coronavirus

En ce moment, la crise que connaît le monde à cause du coronavirus affecte l’activité, mais aussi l...

Un chef-d’œuvre de Van Gogh dérobé dans un musée fermé à cause du Coronavirus

Un tableau du peintre néerlandais Vincent Van Gogh a été volé dimanche dans le musée Singer de Laren, aux Pays-Bas, fermé en raison de la pandémie du Covid-19. Il s’agit du tableau "Le jardin du ...

L’Espagne décide de durcir les mesures de confinement

Afin de lutter contre le Coronavirus, l’Espagne, à l’instar de l’Italie, a durci les règles de confinement en vigueur depuis la mi-mars. Samedi 28 mars, Pedro Sánchez, le chef du gouvernement, a annon...

Washington met à prix l’interception de Maduro

Washington offre 15 millions de dollars pour toute information qui aidera à l’arrestation de Nicolas Maduro, le président vénézuélien socialiste, au pouvoir depuis 2013. Ce dernier est inculpé de « na...