Aller au contenu principal

Le Hezbollah va réagir contre Israël, sans aucune menace de guerre

Par Nora Jaafar, Publié le 28/08/2019 à 11:36, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le Hezbollah ripostera contre Israël après le crash des drones dans les banlieues de Beyrouth, mais une nouvelle guerre entre les deux anciens ennemis reste peu probable, a déclaré le dirigeant adjoint du mouvement, soutenu par l’Iran.

 

« Je ne crois pas que cette atmosphère soit celle d’une guerre, mais celle d’une réaction à une attaque », a déclaré mardi soir le cheikh Naim Qassem à la chaîne arabe russe RT. « Tout se décidera au moment opportun ».

 

Le Hezbollah libanais prépare une « frappe calculée » en réponse aux attaques aux drones, mais cherche à éviter une nouvelle guerre avec Israël, ont déclaré mardi deux sources proches du mouvement musulman chiite à Reuters.

 

Israël n’a pas revendiqué la responsabilité du crash des deux drones, dont l’un a explosé dans la banlieue sud de Beyrouth, dominée par le Hezbollah.

 

Les responsables israéliens ont refusé de se prononcer quant à cette attaque aux drones, qui, selon le Hezbollah, étaient truqués d’explosifs.

 

Mais dans un discours prononcé dimanche, Nasrallah l’a décrit comme la première attaque israélienne au Liban depuis que les deux parties ont mené une guerre d’un mois en 2006.

 

En réponse à des questions sur l’origine ou la cible des drones, Qassem n’a pas donné de détails.

 

Il a déclaré que le Hezbollah considère que c’est une attaque à laquelle il doit répondre, afin qu’Israël ne bouleverse pas le statu quo et respecte ses propres engagements.

 

« Nous voulons que l’attaque soit une surprise... et il n’y a donc aucun intérêt à entrer dans les détails », a-t-il ajouté. « Les jours à venir révéleront plus d’informations à ce sujet ».

Sahara : l'Espagne appelle à parvenir à une solution «mutuellement acceptable»

Lors d'un discours prononcé ce mercredi 22 septembre devant l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU), le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez, a défendu la nécessité de parvenir à une solut...

Crise des sous-marins : tout ce qu’il faut savoir

Dans ce podcast, Elise Vincent, journaliste chargée de la défense au Monde, revient sur les détails de l’affaire actuelle des sous-marins. Elle explique ainsi pourquoi la rupture du contrat entre la F...

Qui sont les grands perdants de la crise des sous-marins ?

Voilà une semaine que la crise des sous-marins a explosé entre la France, l'Australie et les États-Unis. Depuis, l'hexagone a rappelé ses ambassadeurs des deux pays et le président américain Joe Biden...

Quelle Allemagne après Merkel ?

Après 16 ans de pouvoir, la chancelière allemande Angela Merkel quitte sa fonction. L’Allemagne va voter ce 26 septembre pour renouveler ses députés et désigner qui succèdera à la chancelière inoxydab...

Le Maroc candidat pour la présidence de la 6e Assemblée de l'ONU pour l’Environnement

Le 16 septembre dernier, Aziz Rabbah, ministre sortant de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, a pris part à la 18e Conférence ministérielle africaine sur l’Environnement. Tenue virtuellement s...

AG de l’ONU : la nouvelle doctrine de politique étrangère de Joe Biden

Le président américain Joe Biden a prononcé ce mardi son premier discours devant l’Assemblée générale des Nations unies. Cette allocution intervient alors que les États-Unis connaissent une escalade d...