Aller au contenu principal

Hezbollah menace Israël après l’attaque aux drones à Beyrouth

Par Nora Jaafar, Publié le 26/08/2019 à 09:47, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le leader du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a averti dimanche l’armée israélienne postée le long de la frontière avec le Liban que son organisation se préparait à réagir à deux drones israéliens qui se sont abattus sur la banlieue de Beyrouth.

 

Nasrallah, dont le mouvement soutenu par l’Iran a mené une guerre d’un mois contre Israël en 2006, a adressé des avertissements sévères à son ennemi.

 

« Nous sommes entrés dans une nouvelle étape », a déclaré Nasrallah dans un discours télévisé, faisant référence à l’hostilité profonde de son organisation à l’égard d’Israël.

 

Il a dit que l’attaque du « drone suicide » visait une cible spécifique et constituait un « développement très, très, très, très dangereux » et que toutes les mesures possibles seraient prises pour empêcher une récidive.

 

Les commentaires de Nasrallah ont également fait suite à des attaques nocturnes revendiquées par Israël, qui aurait tué deux combattants libanais du Hezbollah en Syrie.

 

Lors du premier incident de ce genre depuis plus d’une décennie, un drone est tombé et le second a explosé avant l’aube près du sol et a causé des dégâts au centre des médias du Hezbollah dans la banlieue sud de la capitale qu’il domine, a déclaré un responsable du Hezbollah à Reuters.

 

Nasrallah a déclaré qu’il s’agissait de « la première violation claire, grave et dangereuse des engagements établis en 2006 » après la fin du conflit entre Israël et le Hezbollah en 2006.

 

« Si nous gardons le silence sur cette violation, cela ouvrira une voie dangereuse pour le Liban », a-t-il affirmé, ajoutant que si les attaques de drones ne sont pas arrêtées, une situation similaire à celle de l’Irak pourrait en résulter.

 

Les Forces de mobilisation populaire (FMP) irakiennes, un groupe de paramilitaires pour la plupart musulmans chiites, dont beaucoup sont soutenus par l’Iran, ont imputé mercredi les récentes attaques de leurs dépôts et bases militaires aux États-Unis et à Israël.

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...

Maroc-Espagne : entre préoccupations et fake news

La responsable de la diplomatie espagnole a récemment exprimé son intention de rester discrète au s...