Aller au contenu principal

Incident après l’atterrissage d’un avion de la RAM à Paris Orly

Par Nora Jaafar, Publié le 27/08/2019 à 11:35, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le personnel de l’aéroport d’Orly à Paris a vécu un moment de panique le 25 août après que des employés ont remarqué de la fumée provenant des moteurs d’un avion.

 

L’aéroport de Paris a posté un tweet le 25 août disant qu’« un problème au niveau des moteurs de l’avion a conduit à un atterrissage urgent et à l’évacuation des passagers lors de son arrivée à Orly. L’incident est terminé et les passagers ont été pris en charge par le personnel de l’aéroport ».

 

 

Selon les médias, l’incident s’est produit à bord d’un avion de la Royal Air Maroc, qui assurait le vol AT750 entre Casablanca et Paris avec un Boeing 737-800. L’incident s’est produit après son atterrissage à Paris.

 

La MAP a rapporté que, selon la Royal AIR Maroc, lors de « l’atterrissage du vol, les services techniques de l’aéroport ont signalé des soupçons de fumée dans un des moteurs de l’avion ».

 

La situation a incité le commandant de bord à demander une « évacuation d’urgence » pour assurer la sécurité des passagers et des membres de l’équipage de l’avion.

 

La déclaration de la RAM ajoute que les passagers « ont été évacués dans de bonnes conditions et sans incident ».

 

La compagnie a conclu sa déclaration en louant « le professionnalisme et la réactivité de son équipage ainsi que son dévouement à la qualité et à la sécurité des vols ».

 

Les passagers qui ont dû prendre le vol de la Royal Air Maroc ont condamné le manque de communication de la compagnie après n’avoir reçu aucune explication sur l’incident.

 

Un passager a partagé un courriel reçu de Royal Air Maroc sur Twitter, dans lequel la compagnie souhaitait un bon voyage aux passagers.

 

Boeing a été sous pression récemment après le crash de l’avion ET 302 de Ethiopian Airlines en mars dernier avec un 737 MAX. L’avion transportait 149 passagers. Deux Marocains sont morts dans cet accident.

 

En plus de l’incident de la Royal Air Maroc du 25 août, l’Aviation Herald a rapporté le 26 août qu’un Boeing 737-800 de Smartwings qui transportait 170 personnes a fait face à un problème technique à bord, l’un des moteurs a été coupé « spontanément pendant son vol ».

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...