Aller au contenu principal

Incident après l’atterrissage d’un avion de la RAM à Paris Orly

Par Nora Jaafar, Publié le 27/08/2019 à 11:35, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le personnel de l’aéroport d’Orly à Paris a vécu un moment de panique le 25 août après que des employés ont remarqué de la fumée provenant des moteurs d’un avion.

 

L’aéroport de Paris a posté un tweet le 25 août disant qu’« un problème au niveau des moteurs de l’avion a conduit à un atterrissage urgent et à l’évacuation des passagers lors de son arrivée à Orly. L’incident est terminé et les passagers ont été pris en charge par le personnel de l’aéroport ».

 

 

Selon les médias, l’incident s’est produit à bord d’un avion de la Royal Air Maroc, qui assurait le vol AT750 entre Casablanca et Paris avec un Boeing 737-800. L’incident s’est produit après son atterrissage à Paris.

 

La MAP a rapporté que, selon la Royal AIR Maroc, lors de « l’atterrissage du vol, les services techniques de l’aéroport ont signalé des soupçons de fumée dans un des moteurs de l’avion ».

 

La situation a incité le commandant de bord à demander une « évacuation d’urgence » pour assurer la sécurité des passagers et des membres de l’équipage de l’avion.

 

La déclaration de la RAM ajoute que les passagers « ont été évacués dans de bonnes conditions et sans incident ».

 

La compagnie a conclu sa déclaration en louant « le professionnalisme et la réactivité de son équipage ainsi que son dévouement à la qualité et à la sécurité des vols ».

 

Les passagers qui ont dû prendre le vol de la Royal Air Maroc ont condamné le manque de communication de la compagnie après n’avoir reçu aucune explication sur l’incident.

 

Un passager a partagé un courriel reçu de Royal Air Maroc sur Twitter, dans lequel la compagnie souhaitait un bon voyage aux passagers.

 

Boeing a été sous pression récemment après le crash de l’avion ET 302 de Ethiopian Airlines en mars dernier avec un 737 MAX. L’avion transportait 149 passagers. Deux Marocains sont morts dans cet accident.

 

En plus de l’incident de la Royal Air Maroc du 25 août, l’Aviation Herald a rapporté le 26 août qu’un Boeing 737-800 de Smartwings qui transportait 170 personnes a fait face à un problème technique à bord, l’un des moteurs a été coupé « spontanément pendant son vol ».

La RAM lance des vols spéciaux vers la France

La Royal Air Maroc (RAM) a programmé des vols spéciaux à destination de la France entre le 30 novembre et le 6 décembre 2021. Cette annonce intervient à la suite de la décision du Maroc de suspendre l...

Franc succès pour la 3e édition du Trophée Tilila

La chaîne de télévision 2M a organisé la 3e édition du Trophée Tilila, prix récompensant les publicités les plus engagées en faveur de la valorisation de l’image de la femme. La remise des prix a eu l...

Chutes de neige et temps froid ce jeudi et vendredi

Des chutes de neige, un temps froid et de fortes rafales de vent sont attendus, jeudi et vendredi, dans plusieurs provinces du Royaume, a annoncé la Direction générale de la météorologie (DGM). Les...

Concours d’accès des AREF : les étudiants montent au créneau

En plus des syndicats de l’enseignement, plusieurs étudiants ont manifesté leur refus des récentes ...

Variant Omicron : le monde se barricade

Face aux incertitudes liées à la dangerosité et à la transmissibilité du variant Omicron de la Covi...

Voici les nouvelles conditions d’accès au territoire national

Le Maroc vient de mettre à jour les conditions d’accès au territoire national. En plus de la liste A et B, le ministère de la Santé a ajouté une liste C des pays à risque élevé (au nombre de sept). Ce...