Aller au contenu principal

Palestine: Une application contourne les postes de contrôle israéliens

Par Nora Jaafar, Publié le 22/08/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Une nouvelle application développée localement aide les conducteurs palestiniens de la Cisjordanie occupée à contourner les points de contrôle militaires israéliens et à découvrir les routes que les fournisseurs traditionnels des villes manquent souvent.

 

Lancé en juin et conçu par des Palestiniens, Doroob Navigator est un système de gestion de la circulation qui génère des données sur les barrages routiers et les trafics des utilisateurs. Il vise à supplanter des applications comme Google Maps et Waze, qui tiennent rarement compte des restrictions israéliennes et des difficultés de navigation entre les villes palestiniennes.

 

Israël s’est emparé de la Cisjordanie pendant la guerre de 1967 au Moyen-Orient et invoque des problèmes de sécurité pour maintenir les points de contrôle. Mais les barrages routiers limitent la mobilité des Palestiniens et nuisent à leur économie, affirme la Banque mondiale.

 

Certains postes de contrôle existent depuis longtemps à l’entrée des villages et des villes, mais d’autres se créent lorsque la tension monte.

 

Mohammad Abdel Haleem, PDG de Doroob Technologies, a déclaré qu’il savait que les Palestiniens avaient besoin d’une nouvelle façon de se déplacer entre Bethléem et Ramallah, les villes situées dans une vallée isolée de Cisjordanie, pour éviter de se retrouver dans une vallée reculée.

 

« Nous avons dû concevoir nos cartes en partant de zéro. Le mur, les postes de contrôle, les colonies existantes... les logiciels de cartographie actuels ne pourront jamais rendre compte de la complexité de la situation », a déclaré Abdel Haleem, 39 ans, avant d’utiliser l’application pour traverser un poste de contrôle séparant Ramallah de Beit El, un camp israélien proche.

 

L’application, qui a rassemblé 22 000 utilisateurs en deux mois, est financée par Ideal, une société de transport et de logiciels d’automatisation basée à Ramallah, également dirigée par Abdel Haleem.

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Sous quelles conditions peut-on voyager en Espagne ?

Depuis le dernier déconfinement en Europe, plusieurs pays retrouvent une vie normale, mais également le monde du tourisme. Après l’annonce de la réouverture du ciel du Maroc, c’est à l’Espagne de rouv...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...

Marhaba 2021 : les MRE pris en tenaille

La flambée des prix des billets d'avion et de ferry pour rentrer au Maroc fait réagir les Marocains du monde. Sur les réseaux sociaux, des associations de Marocains résidant à l'étranger (MRE) dénonce...