Aller au contenu principal

Trump impute les fusillades de masse aux malades mentaux

Par Nora Jaafar, Publié le 16/08/2019 à 13:58, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le président Donald Trump a déclaré jeudi qu’il était en faveur d’une vérification approfondie des antécédents des acheteurs d’armes à feu, mais que les responsables des récentes fusillades de masse étaient des malades mentaux et que les États-Unis devraient construire davantage d’établissements psychiatriques.


Trump subit des pressions pour mettre fin à la violence armée à la suite de deux fusillades massives qui ont tué des dizaines de personnes ce mois-ci au Texas et en Ohio.

 

Jeudi, lors d’un rassemblement à Manchester, New Hampshire, Trump a déclaré qu’il était nécessaire d’envisager la construction de nouvelles institutions pour les malades mentaux.

 

« Nous devons le faire. En parallèle, nous retirerons les personnes mentalement dérangées et dangereuses des rues pour que nous n’ayons plus à nous inquiéter de notre sécurité. C’est un gros problème », affirme-t-il.

 

Dans son discours au New Jersey, Trump a déclaré que de nombreux établissements psychiatriques américains avaient été fermés dans les années 1960 et 1970 et que leurs patients avaient été relâchés dans la rue.

 

Le mouvement de désinstitutionnalisation des malades mentaux a commencé dans les années 1960. Elle a pris de l’ampleur grâce aux décisions des tribunaux dans les années 1970. Dans une affaire historique en 1975, la Cour suprême des États-Unis a statué qu’une personne devait être un danger pour elle-même ou pour autrui pour être confinée.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...