Aller au contenu principal

Pentagone : l’EI est en train de « refaire surface en Syrie »

Selon un nouveau rapport de l’inspecteur général du Pentagone sur la lutte contre l’État Islamique, Daech est en train de « resurgir » en Syrie moins de cinq mois après que le président Donald Trump a déclaré que le califat du groupe terroriste avait été vaincu à 100 %.

Par Nora Jaafar, Publié le 07/08/2019 à 17:32, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

« Malgré la perte de son bastion, l’État islamique d’Irak et de Syrie (EI) a renforcé ses capacités insurrectionnelles en Irak et était en train de refaire surface en Syrie », a indiqué le rapport, publié mardi 6 août.

 

Le président Donald Trump a à maintes reprises vanté le rôle joué par son administration pour chasser le groupe terroriste des zones qu’il contrôlait, déclarant lors d’une réunion du Cabinet le mois dernier : « Nous avons fait un excellent travail. Nous avons à 100 % chassé l’EI, et nous nous retirons rapidement de la Syrie ». Mais le nouveau rapport indique que le retrait partiel de certaines troupes américaines de Syrie a déjà eu un impact sur la lutte contre le reste des terroristes de Daech, rendant plus difficile de conseiller les alliés locaux sur le terrain et privant les États-Unis de la capacité de surveiller les zones qui sont décrites comme des zones potentielles de recrutement qui permettraient au groupe de renforcer ses effectifs.

 

Le rapport de l’inspecteur général en chef d’Inherent Resolve, nom officiel de l’opération menée par les États-Unis pour lutter contre Daech, couvre la période du 1er avril au 30 juin 2019.

 

« La diminution des forces américaines a affaibli le soutien des forces partenaires syriennes à un moment où ils ont besoin de plus de formation et d’équipement pour répondre à la résurgence de Daech », a écrit Glenn Fine, l’inspecteur général adjoint principal, dans un message qui accompagne le rapport.

 

Le rapport prévient qu’en raison de la réduction des effectifs, les États-Unis et leurs alliés locaux n’ont pas été en mesure de surveiller de près les personnes déplacées d’al-Hol, chose qui a permis à « l’idéologie de l’EI de se répandre “sans conteste” dans la région », facilitant ainsi au groupe terroriste le recrutement de nouveaux partisans.


Trump a déclaré qu’une petite force américaine résiduelle restera en Syrie pour une période indéterminée afin de s’assurer que Daech est bien vaincu.


Ces derniers jours, des responsables du Pentagone ont exprimé leur inquiétude quant à une éventuelle incursion militaire turque visant les alliés kurdes américains dans le nord-est de la Syrie, qui pourrait bloquer la lutte contre l’État Islamique.

 

Une telle opération a été proposée à maintes reprises par de hauts responsables en Turquie et les États-Unis ont toujours qualifié cette mesure d’« inacceptable », craignant que le personnel américain ne soit pris entre deux feux et que les détenus extrémistes n’en profitent pour s’évader.

 

L’État Islamique présente toujours un défi en Irak, où le mois dernier, la coalition militaire dirigée par les États-Unis a mené 33 frappes aériennes ciblant des milices, des bâtiments, des tunnels, des cachettes d’armes et des véhicules du groupe terroriste.

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...

Analyse de la situation sécuritaire au Sahel

Après les attentats qui ont eu lieu dans le village de Solhan au Burkina Faso, des milliers de manifestants sont sortis dans les rues pour dénoncer le laxisme des autorités. Dans ce podcast, Emmanuel ...