Aller au contenu principal

Brésil : la déforestation de l'Amazonie a augmenté de 67 %

Selon les données préliminaires de l’agence de recherche spatiale brésilienne, la déforestation de la forêt du pays s’est élevée à 67 % au cours de ces sept premiers mois de l’année.

Par Khansaa Bahra, Publié le 07/08/2019 à 10:28, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le système de surveillance de l’Institut national de recherche spatiale (INPE) a enregistré une destruction de 4699 km2 de forêt tropicale, contre 2810 km2 pendant la même période en 2018.

 

En réponse à ces statistiques, le gouvernement a accusé l’agence d’indifférence et de négligence de l’intérêt national.

 

Rappelons qu’en juin 2019, la déforestation avait accéléré de plus de 60 % par rapport à la même période l’année dernière. Cela veut dire qu’au cours du seul mois de juillet, la déforestation a progressé de 7 %. 2 255 kilomètres carrés de forêt amazonienne ont été perdus, soit trois fois plus qu’en juillet 2018 (597 km2), déplore l’INPE.

 

Il s’agit de la plus forte déforestation mensuelle enregistrée par l’agence depuis des années.

 

L’Amazonie est la plus grande forêt tropicale du monde, un rempart contre le réchauffement climatique, souvent appelé le « poumon de la terre », en raison de la grande quantité de dioxyde de carbone qu’elle absorbe et recycle en oxygène. Le Brésil possède environ 60 % de cette forêt tropicale.

 

Selon les environnementalistes, cela montre à quel point la politique du président Jair Bolsonaro a affecté la faune et la flore du pays.

 

Les groupes écologistes imputent cette progression de la déforestation au dirigeant d’extrême droite et son gouvernement. Ils affirment qu’il a assoupli les contrôles de protection et de préservation de la forêt tropicale dans le pays.

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d'un dispositif spécial pour l'accompagnement des MRE

Dans un communiqué du cabinet royal publié ce dimanche, le Roi Mohammed VI a demandé la contribution de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour organiser et accompagner de la meilleure des faç...

Les voyageurs issus de la liste B n'ont plus besoin d'une autorisation exceptionnelle pour entrer au Maroc

L'annonce a été faite ce dimanche par le ministère de la Santé. Les conditions d’accès au territoire national pour les citoyens marocains résidant dans les pays de la liste B ont connu une modificatio...

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...