Aller au contenu principal

La déforestation de l'Amazonie s'est accélérée en juin 2019

Les écologistes annoncent que l’Amazonie est menacée et que si rien n’est fait pour la sauver, les poumons de la Terre risquent d’étouffer.

Par Khansaa Bahra, Publié le 08/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La déforestation a atteint un nouveau record en Amazonie, la plus grande forêt tropicale au monde. Les dernières données publiées par l’Institut national de recherche spatiale du Brésil (INPE) montrent que celle-ci s’est accélérée aux mois de mai et juin 2019.

 

Selon l’INPE, une agence gouvernementale dont les satellites surveillent l’Amazonie, la déforestation a accéléré de plus de 60 % en juin par rapport à la même période l’année dernière.

 

Le taux de destruction de cette forêt tropicale était stable pendant les premiers mois de la présidence de Bolsonaro, mais, en mai et juin, environ 769,1 kilomètres carrés de la forêt avaient été mis à nu, contre 488,4 pendant la même période en 2018.

 

En effet, plus des deux tirs de l’Amazonie se trouvent au Brésil. Selon les environnementalistes, cela montre à quel point la politique du président Jair Bolsonaro a affecté la faune et la flore du pays.

 

Les groupes écologistes accusent le dirigeant d’extrême droite Bolsonaro et son gouvernement de cette augmentation. Ils affirment qu’il a assoupli les contrôles sur la déforestation dans le pays.

 

« Ces six derniers mois, Bolsonaro et son ministre de l’Environnement se sont consacrés au démantèlement de la gouvernance et à la neutralisation des organes de règlementation environnementale brésilienne », a déclaré à CNN Carlos Rittl, secrétaire exécutif de l’Observatorio do Clima (Observatoire du climat), une ONG environnementale.

 

Greenpeace a qualifié Bolsonaro et son gouvernement de « menace pour l’équilibre climatique » et a averti qu’à long terme, sa politique porterait un « coup dur » à l’économie brésilienne.

 

« Bolsonaro impose déjà de grands changements à l’environnement et à l’image du Brésil », a déclaré Márcio Astrini, porte-parole de Greenpeace au Brésil, dans un communiqué.

Errances ramadanesques : dans l’univers soufi

Nous sommes en plein mois du repentir et du pardon. C’est l’occasion pour certains d’interroger leu...

Ramadan : analyse des habitudes de consommation des Marocains

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a rendu publique ce vendredi une note consacrée aux répercussion...

Comment survivre à la mort de son enfant ?

"Histoires de parents" est une série de podcasts signés Medi1. Cette série traite, chaque semaine, différentes histoires de parentalité. Cette semaine, il s’agit de l’histoire de Ouafaa, qui a perdu O...

Le minimalisme : comment l'adopter ?

Pourquoi vivre avec beaucoup quand on peut se contenter de peu ? Ainsi est le concept de minimalisme, un moyen de reprendre le contrôle de sa vie. Dans le cadre de ce mode de vie, il faut supprimer ce...

Covid-19 : les chiffres ne rassurent pas

Le Maroc enregistre et pour la sixième semaine de suite une hausse du nombre de cas positifs à la C...

Suspension des liaisons aériennes : 13 nouveaux pays rejoignent la liste

Ce jeudi 15 avril, l’Office national des aéroports (ONDA) a annoncé que le Maroc a décidé d'étoffer la liste des pays concernés par la suspension des liaisons aériennes. 13 nouveaux pays sont concerné...