Aller au contenu principal

Chine-USA : La guerre se déplace sur les monnaies

Les bourses mondiales sont plongées dans le rouge après la décision de la Chine de dévaluer le Yuan. Par ailleurs, la Chine demande également aux entreprises publiques de ne plus acheter des produits agricoles américains. La riposte des autorités chinoises à l’application à partir du 1er septembre de droits de douane de 10 % sur 300 milliards de dollars d’exportations vers les USA qui n’avaient pas jusqu’ici été touchées par la guerre commerciale a eu l’effet d’une bombe sur les marchés. L’escalade des tensions commerciales entre les deux premières économies de la planète renforce les craintes sur la croissance mondiale.

Par J.R.Y, Publié le 06/08/2019 à 10:22, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La riposte de la Chine aux nouvelles taxes douanières de l’administration américaine est sans appel. Jeudi dernier, le président américain avait annoncé une taxe de 10 % sur 300 milliards de dollars d’importations chinoises qui avaient jusqu’ici été épargnées par les tarifs douaniers. Dimanche, la Banque Populaire de Chine a abaissé la fourchette de cotation du Yuan face au dollar et le gouvernement a demandé aux entreprises publiques de boycotter les produits agricoles américains. Le yuan est tombé à un plus bas depuis 2008.

 

Des répercussions sur l’économie mondiale

Sur les marchés, la décision de la Chine a eu l’effet d’une bombe. Les principales Bourses mondiales ont vu rouge lundi. Le Dow Jones a cédé 2,9 % alors que le Nasdaq a abandonné 3,47 %. Les deux indices ont affiché leurs plus fortes baisses de l’année. Les principaux indices européens ont également lourdement chuté.

 

La dévaluation du Yuan permet à la Chine d’atténuer l’impact des taxes douanières américaines. Les analystes s’attendent à une réponse des États-Unis, peut-être une augmentation des droits de douane de 10 à 25 %. Dans le même temps, il n’y a pas consensus dans le rang des américains. Plusieurs conseillers de Donald Trump étaient opposés à l’application des nouvelles taxes.

 

Cette nouvelle escalade dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine inquiète de nombreux observateurs et renforce les craintes sur la croissance mondiale.

 

Des manœuvres politiques ?

La semaine dernière, la guerre commerciale entre les deux premières économies de la planète avait pesé dans la décision de la Fed d’abaisser ses taux. Ce nouveau rebondissement pourrait pousser la Réserve fédérale à accélérer la baisse de ses taux. Donald Trump n’a cessé de mettre la pression sur cette dernière pour qu’elle baisse ses taux. Certains analystes s’interrogent sur le timing des nouvelles taxes douanières et y voient peut-être une volonté d’inciter davantage la Fed à assouplir sa politique monétaire.

 

Avec les élections américaines qui se rapprochent, les chinois pourraient jouer la montre en espérant un changement de locataire à la maison blanche. En demandant aux entreprises d’État de ne plus acheter de produits agricoles américains, la Chine vise indirectement la base électorale de Donald Trump.

Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...

L’État cède 35% de Marsa Maroc à Tanger Med

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, Marsa Maroc a annoncé que l’État procèdera à la cession au profit du groupe Tanger Med, d’une participation stratégique à hauteur de 35% du capital socia...

Campagne céréalière 2020-2021 : une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux

La campagne agricole 2020-2021 s’est distinguée par une bonne répartition temporelle de pluviométrie et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplis...

Tourisme : quelles perspectives pour le deuxième semestre 2021 ?

L’Office national des aéroports (ONDA) a souligné dans un communiqué que le nombre de passagers enr...