Aller au contenu principal

Accouchement par césarienne : le coup de gueule de la CNOPS

Par H.L.B, Publié le 18/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

A partir du 1er mai prochain, la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) ne remboursera plus les accouchements par césarienne sans justificatif médical.

 

La Caisse a récemment effectué une étude sur son poste de dépenses « Accouchement » et a réalisé que la césarienne représente 57% du total des actes d’accouchements du régime AMO du secteur public et s’accapare 81% des dépenses relatives à ces actes en 2016. Alors qu’en 2006 ces taux respectifs était de de 37% et de 62%.

 

« Ces taux sont anormalement supérieurs à ceux recommandés par l’OMS (25%) et génèrent de ce fait une perte annuelle moyenne qui dépassant 70 MDH », a expliqué la CNOPS, le 17 avril, dans un communiqué de presse. Ainsi elle a décidé qu’en cas de recours à une césarienne non justifiée médicalement, la prise en charge sera payée à la clinique sur la base du forfait de l’accouchement par voie basse.


  • Partagez

Covid-19 : de nouveaux records qui agitent les autorités

Avec 1499 nouvelles infections et 23 décès en seulement 24 heures, le Maroc enregistre un nouveau r...

Al Akhawayn : 30 bourses dédiées aux enfants du personnel en première ligne contre le Covid-19

Ce mercredi 12 août, l’université Al Akhawayn a annoncé sa décision de dédier des bourses d’études aux enfants des professionnels de la santé, de l’enseignement et de l’autorité publique. Les dépôts d...

Covid-19 : la situation sanitaire de plus en plus inquiétante

Mercredi 12 août, le Maroc a enregistré son plus grand nombre de contaminations depuis le début de ...

Les écoles se préparent à une rentrée scolaire normale

Alors que la reprise des cours dans les écoles marocaines est prévue pour le 7 septembre, les établissements scolaires se préparent à recevoir les élèves dans le cadre d’une rentrée scolaire «normale»...

Dons de sang : une pénurie durant la saison estivale

Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNSTH) annonce une pénurie de...

Rentrée scolaire 2020-21 : toujours pas de solution au conflit parents d'élèves-écoles privées

La rentrée scolaire 2020-21 approche, mais le conflit opposant les parents d’élèves aux établisseme...