Aller au contenu principal

Face à la répression, l’Inde renonce au statut spécial du Cachemire

Par Nora Jaafar, Publié le 05/08/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Ce lundi, l’Inde a révoqué le statut spécial du Cachemire afin que son unique région à majorité musulmane intègre le reste du pays, une décision politique sans précédent en presque sept décennies de conflit sur le territoire himalayen.

 

Le ministre de l’Intérieur Amit Shah a déclaré au Parlement que le gouvernement fédéral supprimerait l’article 370, une disposition constitutionnelle qui accorde une certaine autonomie au Jammu-et-Cachemire, notamment le droit de promulguer des lois.

 

« L’ensemble de la constitution s’appliquera à l’État du Jammu-et-Cachemire », a déclaré Shah en dépit de la protestation des parlementaires de l’opposition qui sont contre cette abrogation.

 

Le gouvernement a également levé l’interdiction d’acheter des biens immobiliers à des personnes de l’extérieur du Jammu-et-Cachemire, ouvrant la voie aux Indiens pour investir et s’y installer comme dans toute autre partie de l’Inde, une mesure susceptible de provoquer une réaction négative dans le territoire.

 

Des dizaines de milliers de personnes sont mortes dans une révolte armée qui avait éclaté contre le régime indien en 1989, et des centaines de milliers de soldats indiens ont été déployés pour l’étouffer.

 

Cette décision risque d’accroître les tensions avec le Pakistan, qui a des intérêts au Cachemire et exige que l’Inde donne au peuple cachemiri le droit à l’autodétermination.

 

La région himalayenne divisée est revendiquée à la fois par l’Inde à majorité hindoue et le Pakistan musulman, et les voisins dotés d’arme nucléaire se sont affrontés à deux reprises sur cette région depuis son indépendance en 1947.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...