Aller au contenu principal

Facebook finance un projet qui traduit les pensées en phrases écrites

Neuralink d'Elon Musk n'est pas la seule entreprise à vouloir envoyer vos pensées directement de votre cerveau à un ordinateur.

Par Khansaa Bahra, Publié le 01/08/2019 à 09:51, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Plus tôt ce mois-ci, Elon Musk a révélé son plan ambitieux qui vise à connecter le cerveau humain à un ordinateur en utilisant l'intelligence artificielle. Neuralink, son entreprise d'interface cerveau/machine, prévoit d’implanter des électrodes dans le cerveau humain afin d’améliorer ses capacités.

 

Cependant, Neuralink d’Elon Musk n’est pas la seule entreprise à s’efforcer de fusionner le cerveau humain avec l’IA. Il y a plus de deux ans, Facebook a révélé qu'il travaillait sur un projet similaire qui permettra aux utilisateurs d'écrire des mots sur un écran d'ordinateur directement par la pensée. La différence est que le projet de Facebook ne nécessitera aucune intervention chirurgicale.

 

La société collabore avec plusieurs universités, dont l’Université de Californie à San Francisco, pour étudier si des électrodes placées sur la tête pourraient nous aider à apprendre à "décoder" la parole à partir d'ondes cérébrales en temps réel. Et, en fin de compte, cela s'avère possible.

 

Les scientifiques de l'université californienne UCSF ont publié cette semaine une étude montrant leurs progrès dans la création d'une interface cerveau-ordinateur. Cette étude, qui comprend trois patients atteints d'épilepsie, a montré que les chercheurs pouvaient voir instantanément un mot ou une phrase qu’un participant lisait sous forme de texte sur un écran d’ordinateur en se penchant sur l’activité cérébrale.

 

"D'ici une dizaine d'années, la capacité d'écrire directement depuis notre cerveau sera peut-être considérée comme normale", a expliqué Facebook mardi dans un article en ligne. "Il n'y a pas si longtemps, cela relevait de la science-fiction. Maintenant, cette perspective semble atteignable."

Covid-19 : interdiction des festivals et manifestations culturelles

Après avoir limité mercredi la présence aux obsèques et funérailles à 10 personnes, le gouvernement vient de décider d'instaurer une nouvelle restriction. Il s'agit de l'interdiction de tous les festi...

ONDH-PNUD : les attentes des jeunes en termes de politiques publiques

L’Observatoire national du développement humain (ONDH) et le Programme des Nations unies pour le dé...

Troisième dose : plus de 4 millions de pass sanitaires désactivés

Dans le cadre d’une campagne visant à pousser les Marocains à recevoir leurs troisièmes doses du vaccin anti-Covid, le ministère de la Santé envoie des SMS via le numéro 1717 à de nombreux citoyens af...

RAM : la Turquie désormais concernée par les vols spéciaux

Ce jeudi 2 décembre, Royal air Maroc (RAM) a annoncé qu’elle organisera des vols spéciaux au départ du Maroc vers la Turquie. Ainsi, ce pays s’ajoute aux destinations de cette opération de rapatriemen...

Pourquoi "les hommes des cavernes" n'ont jamais existé

On imagine volontiers l'homme préhistorique vivant au fond de grottes obscures. C'est pourquoi on l'a baptisé "l'homme des cavernes". En fait, il semble qu'il ait préféré l'air libre pour établir son ...

La Newsletter du 2 Décembre 2021

Le tourisme en péril | Variant Omicron : nouvelles mesures | Voyage en France : nouvelles condition...