Aller au contenu principal

Espagne : Sanchez s’engage à éviter une 4e élection, malgré la défaite

Par Nora Jaafar, Publié le 26/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le Premier ministre espagnol par intérim, Pedro Sanchez, s’est engagé à éviter une nouvelle élection générale, qui serait la quatrième du pays en autant d’années, et s’efforcera de construire une coalition qui est restée jusqu’à présent insaisissable malgré deux votes parlementaires.

 

« Je ne vais pas jeter l’éponge », a déclaré Sanchez dans une interview accordée jeudi soir à la chaîne d’information espagnole Tele 5. Les quatre principaux partis politiques doivent « réfléchir à ce qui s’est passé et débloquer cette situation », a-t-il dit.

 

La candidature de Sanchez au poste de Premier ministre espagnol n’a pas été retenue lors du scrutin parlementaire de jeudi, sa deuxième défaite cette semaine, après que son parti socialiste n’ait pas réussi à régler les conditions d’un rapprochement avec le groupe anti-austérité Podemos. Cette défaite marque le début de l’horloge constitutionnelle en vue d’éventuelles nouvelles élections en novembre.

 

Cette impasse prolongera l’incertitude politique de l’Espagne alors que le pays continue de se remettre des ravages de la crise financière. Et pour ajouter à l’agitation, le pays est toujours dans un état d’angoisse profonde devant la problématique non résolue de la Catalogne, qui veut se détacher du royaume.

 

Sur une période de deux mois, Sanchez peut en théorie poursuivre ses efforts pour obtenir une majorité et retourner au parlement, si le roi Felipe VI l’invite à le faire. S’il échoue, le roi dissoudra le parlement et déclenchera de nouvelles élections.

 

Les socialistes de Sanchez avaient essayé d’obtenir le soutien de Podemos pour réunir une majorité dans l’assemblée. Même s’ils se sont abstenus lors du vote, Podemos, dirigé par Pablo Iglesias, ont gardé ouverte la possibilité de trouver un autre moyen pour travailler ensemble.

 

« J’assume mon devoir », a déclaré Sanchez lors de cette interview, ajoutant que les partis de droite, le Parti populaire et Ciudadanos, doivent œuvrer au déblocage de cette situation. « Et mon devoir est de former un gouvernement. Je parlerai aux autres partis »

La Chine annonce une croissance économique record

Ce vendredi 16 avril, la Chine a annoncé que sa reprise économique s’est accélérée au premier trimestre. En effet, le pays a annoncé une hausse record de sa croissance économique (+18,3% sur un an). C...

Pfizer : une troisième dose «probablement» nécessaire

Dans des déclarations faites à la chaîne de télévision américaine CNBC, Albert Bourla, président directeur général de Pfizer, a indiqué que les personnes ayant reçu le vaccin de Pfizer contre la ...

L’ONU condamne l’islamophobie en France

Ce jeudi 15 avril, Miguel Angel Moratinos, le haut représentant de l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC), a fermement condamné les actes islamophobes dont les musulmans ont été récemm...

Covid-19 : comme partout dans le monde, les soignants de France sont dépassés

Comme partout dans le monde, les personnels soignants, ces soldats mobilisés depuis plus d’un an pour conduire la guerre contre la Covid-19, commencent à atteindre leurs limites. France info s’es...

Renseignement américain : les menaces mondiales qui guettent les USA

Ce mercredi 14 avril, Avril Haines, la directrice du renseignement national américain, a avancé que l’Iran contribue à l’instabilité au Moyen-Orient, lors d’une audition publique du Congrès sur les «m...

Décès de Bernie Madoff, grand escroc américain

Bernie Madoff, auteur de la plus grande escroquerie financière de l’histoire, 65 milliards de dollars, est mort ce mercredi à l’âge de 82 ans dans la prison de la Caroline du Nord, où il purgeait une ...