Aller au contenu principal

Espagne : Sanchez s’engage à éviter une 4e élection, malgré la défaite

Par Nora Jaafar, Publié le 26/07/2019 à 10:21, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le Premier ministre espagnol par intérim, Pedro Sanchez, s’est engagé à éviter une nouvelle élection générale, qui serait la quatrième du pays en autant d’années, et s’efforcera de construire une coalition qui est restée jusqu’à présent insaisissable malgré deux votes parlementaires.

 

« Je ne vais pas jeter l’éponge », a déclaré Sanchez dans une interview accordée jeudi soir à la chaîne d’information espagnole Tele 5. Les quatre principaux partis politiques doivent « réfléchir à ce qui s’est passé et débloquer cette situation », a-t-il dit.

 

La candidature de Sanchez au poste de Premier ministre espagnol n’a pas été retenue lors du scrutin parlementaire de jeudi, sa deuxième défaite cette semaine, après que son parti socialiste n’ait pas réussi à régler les conditions d’un rapprochement avec le groupe anti-austérité Podemos. Cette défaite marque le début de l’horloge constitutionnelle en vue d’éventuelles nouvelles élections en novembre.

 

Cette impasse prolongera l’incertitude politique de l’Espagne alors que le pays continue de se remettre des ravages de la crise financière. Et pour ajouter à l’agitation, le pays est toujours dans un état d’angoisse profonde devant la problématique non résolue de la Catalogne, qui veut se détacher du royaume.

 

Sur une période de deux mois, Sanchez peut en théorie poursuivre ses efforts pour obtenir une majorité et retourner au parlement, si le roi Felipe VI l’invite à le faire. S’il échoue, le roi dissoudra le parlement et déclenchera de nouvelles élections.

 

Les socialistes de Sanchez avaient essayé d’obtenir le soutien de Podemos pour réunir une majorité dans l’assemblée. Même s’ils se sont abstenus lors du vote, Podemos, dirigé par Pablo Iglesias, ont gardé ouverte la possibilité de trouver un autre moyen pour travailler ensemble.

 

« J’assume mon devoir », a déclaré Sanchez lors de cette interview, ajoutant que les partis de droite, le Parti populaire et Ciudadanos, doivent œuvrer au déblocage de cette situation. « Et mon devoir est de former un gouvernement. Je parlerai aux autres partis »

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...

Analyse de la situation sécuritaire au Sahel

Après les attentats qui ont eu lieu dans le village de Solhan au Burkina Faso, des milliers de manifestants sont sortis dans les rues pour dénoncer le laxisme des autorités. Dans ce podcast, Emmanuel ...

USA-Russie : première rencontre de Joe Biden avec Vladimir Poutine

Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine ont conclu ce mercredi après-midi leur sommet de Genève, en Suisse, mettant ainsi fin à leur première rencontre depuis l’entrée...

Gaza : échanges de tirs entre Israël et le Hamas

Dans la matinée de ce mercredi, l’aviation israélienne a mené des frappes dans la bande de Gaza. Selon des sources sécuritaires palestiniennes et une station de radio du Hamas, elle a visé au moins un...

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...