Aller au contenu principal

Hong Kong : Lam condamne les violences du dimanche 21 juillet

Par H.L.B, Publié le 22/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La directrice générale de Hong Kong, Carrie Lam, a fermement condamné les violents affrontements du dimanche soir ainsi que l’attaque contre le bureau de liaison de Pékin — le principal bureau de représentation de la Chine dans la ville.

 

Dimanche, la police a tiré des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes pour chasser les militants qui vandalisaient les murs de l’agence.

 

Les manifestants protestent depuis plusieurs semaines au sujet d’un projet de loi sur l’extradition.

 

Ils exigent la suppression totale du projet de loi visant à autoriser l’extradition de personnes vers la Chine continentale, où les tribunaux sont contrôlés par le Parti communiste, menaçant ainsi l’indépendance judiciaire de Hong Kong.

 

Ils exigent également des enquêtes indépendantes sur l’utilisation de la violence policière contre les manifestants.

 

Lam a déclaré que le fait de prendre le bureau pour cible constituait un « défi » à la souveraineté nationale, condamnant tout comportement violent de quelque nature que ce soit.

 

Le même jour, des hommes en t-shirts blancs, certains armés de poteaux, ont pris d’assaut un train et attaqué des passagers, selon des images prises par des navetteurs et le législateur du Parti démocratique Lam Cheuk-ting.

 

 

Des témoins oculaires ont déclaré qu’ils semblaient cibler des passagers en chemise noire qui avaient participé à une marche antigouvernementale et heurté des policiers, lors de l’attaque qui a eu lieu après que plusieurs milliers de militants eurent encerclé le bureau chinois de la ville.

 

Lam a qualifié l’attaque de « choquante », affirmant que les autorités enquêteraient sur ce qui s’était passé.

Accord UE-Maroc : la Cour européenne examine le recours du Polisario

Ce mardi 2 mars, journée d’ouverture d’une audience devant la 9e chambre du tribunal de l’Union européenne au Luxembourg, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) examine le dossier du Sahara. ...

Pour l’ONU, la baisse des dons est une peine de mort contre le Yémen

Ce lundi 1er mars, Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations Unies (ONU), a qualifié la baisse des promesses de dons pour assurer une aide au Yémen de «peine de mort». Guterres a dévoilé qu’...

Birmanie : la répression meurtrière des manifestants se poursuit

Ce lundi 1er mars, de nouveaux rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes en Birmanie. Ces manifestations pro-démocratiques, survenues près d’un mois après le coup d’État en Birmanie, ont été ré...

Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison

Ce lundi 1er mars à Paris, l’ancien président français Nicolas Sarkozy a été condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis. Une première pour un président de la Ve République. Poursuivi pour c...

Israël vaccinera des dizaines de milliers de Palestiniens

Dimanche 28 février, les autorités israéliennes ont confirmé que leur pays vaccinera des dizaines de milliers de Palestiniens. Sont concernés ceux ayant un permis pour travailler en territoire israéli...

Après les États-Unis, l’UE devrait autoriser le vaccin de Johnson & Johnson

Après celui de Pfizer-BioNTech, celui de Moderna et celui d’AstraZeneca, le vaccin contre la Covid-19 de Johnson & Johnson devrait être autorisé début mars par l’Union européenne (UE) et commencer...