Aller au contenu principal

Escalade des affrontements entre protestants et police à Hong Kong

Par Nora Jaafar, Publié le 12/06/2019 à 12:07, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La police a tiré des gaz lacrymogènes sur une foule de manifestants dans les rues de Hong Kong ce mercredi, alors que la colère grandissait face à la proposition du gouvernement de modifier la loi d'extradition.

 

Le projet controversé de modification de la loi sur l'extradition, qui permettrait d'envoyer des personnes en Chine continentale pour y être jugées, devait être présenté au Conseil législatif de Hong Kong aujourd'hui, mais la session a été reportée suite aux manifestations massives. Le projet de loi sera voté le 20 juin prochain.

 

"N'avons-nous pas dit qu'à la fin du mouvement Umbrella, nous serions de retour", a crié Claudia Mo, législatrice de l'opposition, en référence au nom souvent utilisé pour les manifestations de rue pro-démocratie qui ont bloqué l'ancienne colonie britannique en 2014. "Maintenant nous sommes de retour !"

 

Les manifestants, dont beaucoup étaient des jeunes, ont occupé les rues situées à l'extérieur du complexe du Conseil législatif dans le territoire semi-autonome chinois et se sont finalement heurtés à la police anti-émeute, qui a réagi en les assommant à coups de matraques et de balles multiples de gaz lacrymogène. Des foules ont été aperçues fuyant les nuages de fumée.

 

Certaines personnes ont utilisé leurs véhicules pour bloquer les routes, formant des barricades improvisées.

 

Un grand nombre de contestataires ont été vus en train de jeter des bouteilles, des parapluies et d'autres objets sur la police anti-émeute.

 

Au milieu du chaos, le Conseil législatif de Hong Kong a annoncé qu'il annulerait la session prévue ce mercredi, au cours de laquelle les parlementaires avaient prévu de débattre de la modification de la loi d'extradition. Certains politiciens n'ont pas pu se rendre à l'intérieur du bâtiment à cause des protestations.

 

Entre-temps, le Syndicat des enseignants professionnels de Hong Kong, le plus grand de la ville, a annoncé une grève à l'échelle de l'île pour protester contre ce qu'il a décrit comme une loi "malsaine".

 

Le commissaire de la police de Hong Kong, Stephen Lo, a déclaré mercredi lors d'une conférence de presse que ses agents devaient tirer des grenades lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des sacs de haricots, sinon "les manifestants auraient utilisé des barres métalliques pour poignarder ses collègues".

 

Il a qualifié la situation de "dangereuse" et de "chaotique", mais s'est dit confiant que ses officiers peuvent contenir les émeutiers, selon RTHK, la principale chaîne publique anglaise à Hong Kong.

 

Ces violents affrontements surviennent trois jours seulement après une marche pacifique dans le centre de Hong Kong qui, selon les organisateurs, a attiré plus d'un million de personnes.

 

Malgré les protestations massives et la présence policière accrue, le projet de loi est censé entrer en vigueur avant la fin de ce mois. La dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam, a affirmé qu'elle avait l'intention d'approuver le projet de loi.

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...

Analyse de la situation sécuritaire au Sahel

Après les attentats qui ont eu lieu dans le village de Solhan au Burkina Faso, des milliers de manifestants sont sortis dans les rues pour dénoncer le laxisme des autorités. Dans ce podcast, Emmanuel ...

USA-Russie : première rencontre de Joe Biden avec Vladimir Poutine

Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine ont conclu ce mercredi après-midi leur sommet de Genève, en Suisse, mettant ainsi fin à leur première rencontre depuis l’entrée...

Gaza : échanges de tirs entre Israël et le Hamas

Dans la matinée de ce mercredi, l’aviation israélienne a mené des frappes dans la bande de Gaza. Selon des sources sécuritaires palestiniennes et une station de radio du Hamas, elle a visé au moins un...