Aller au contenu principal

Escalade des affrontements entre protestants et police à Hong Kong

Par H.L.B, Publié le 12/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La police a tiré des gaz lacrymogènes sur une foule de manifestants dans les rues de Hong Kong ce mercredi, alors que la colère grandissait face à la proposition du gouvernement de modifier la loi d'extradition.

 

Le projet controversé de modification de la loi sur l'extradition, qui permettrait d'envoyer des personnes en Chine continentale pour y être jugées, devait être présenté au Conseil législatif de Hong Kong aujourd'hui, mais la session a été reportée suite aux manifestations massives. Le projet de loi sera voté le 20 juin prochain.

 

"N'avons-nous pas dit qu'à la fin du mouvement Umbrella, nous serions de retour", a crié Claudia Mo, législatrice de l'opposition, en référence au nom souvent utilisé pour les manifestations de rue pro-démocratie qui ont bloqué l'ancienne colonie britannique en 2014. "Maintenant nous sommes de retour !"

 

Les manifestants, dont beaucoup étaient des jeunes, ont occupé les rues situées à l'extérieur du complexe du Conseil législatif dans le territoire semi-autonome chinois et se sont finalement heurtés à la police anti-émeute, qui a réagi en les assommant à coups de matraques et de balles multiples de gaz lacrymogène. Des foules ont été aperçues fuyant les nuages de fumée.

 

Certaines personnes ont utilisé leurs véhicules pour bloquer les routes, formant des barricades improvisées.

 

Un grand nombre de contestataires ont été vus en train de jeter des bouteilles, des parapluies et d'autres objets sur la police anti-émeute.

 

Au milieu du chaos, le Conseil législatif de Hong Kong a annoncé qu'il annulerait la session prévue ce mercredi, au cours de laquelle les parlementaires avaient prévu de débattre de la modification de la loi d'extradition. Certains politiciens n'ont pas pu se rendre à l'intérieur du bâtiment à cause des protestations.

 

Entre-temps, le Syndicat des enseignants professionnels de Hong Kong, le plus grand de la ville, a annoncé une grève à l'échelle de l'île pour protester contre ce qu'il a décrit comme une loi "malsaine".

 

Le commissaire de la police de Hong Kong, Stephen Lo, a déclaré mercredi lors d'une conférence de presse que ses agents devaient tirer des grenades lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des sacs de haricots, sinon "les manifestants auraient utilisé des barres métalliques pour poignarder ses collègues".

 

Il a qualifié la situation de "dangereuse" et de "chaotique", mais s'est dit confiant que ses officiers peuvent contenir les émeutiers, selon RTHK, la principale chaîne publique anglaise à Hong Kong.

 

Ces violents affrontements surviennent trois jours seulement après une marche pacifique dans le centre de Hong Kong qui, selon les organisateurs, a attiré plus d'un million de personnes.

 

Malgré les protestations massives et la présence policière accrue, le projet de loi est censé entrer en vigueur avant la fin de ce mois. La dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam, a affirmé qu'elle avait l'intention d'approuver le projet de loi.

Pacifique : évacuations après une alerte au tsunami

À travers le Pacifique, une série de puissantes secousses sismiques a entraîné une alerte au tsunami. En effet, un tremblement de terre de magnitude 8,2, le plus important observé depuis août 2018, a ...

Le pape François entame une visite historique en Irak

Ce vendredi 5 mars, le pape François débute une visite historique en Irak, sous très haute protection. Cette visite intervient dans un contexte sécuritaire et sanitaire compliqué, notamment après l’at...

ONU : près 20% de nourriture est gaspillée chaque année

Ce jeudi 4 mars, les Nations Unies (ONU) ont révélé que la nourriture gaspillée chaque année dans le monde représente près d’un milliard de tonnes, soit environ 20% des aliments disponibles pour les h...

Royaume-Uni : le prince Philip a subi une intervention pour un problème cardiaque

Ce jeudi 4 mars, le palais de Buckingham a annoncé que le prince Philip, 99 ans, époux de la reine Élizabeth, a subi «avec succès une intervention» pour un problème cardiaque préexistant. Hospitalisé ...

La Russie prête à fournir 50 millions de doses à l’Europe dès juin

Ce jeudi 4 mars, le Fonds d’investissement direct russe (RDIF), chargé de commercialiser le vaccin contre le nouveau coronavirus à l’étranger, a déclaré qu’il serait en mesure de fournir des doses à l...

Suède : huit personnes ont été blessées dans une attaque à l’arme blanche

Ce mercredi 3 mars, un homme a attaqué huit personnes avec une «arme tranchante», en blessant gravement deux d’entre elles, dans la ville suédoise de Vetlanda, a déclaré la police locale. L’assaillant...