Aller au contenu principal

Le Brexit sans accord, le Maroc en sortira-t-il perdant ?

Par H.L.B, Publié le 17/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Selon un rapport des nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced), les économies des pays en développement risquent d’être sévèrement impactées par un Brexit sans accord. Le Maroc figure parmi les pays qui seraient le plus affectés, ses recettes à l’export pourraient chuter de 97,1 millions de dollars.  Pour éviter cette crise, des analystes de l’ONU proposent aux pays concernés d’entrer rapidement en négociations avec le Royaume-Uni, afin de maintenir ou d’améliorer les termes actuels de leur relations commerciales bilatérales. Par ailleurs, ce Brexit, toujours selon cette même étude, pourrait favoriser la standardisation des tarifs douaniers pour d’autres pays, dont l’Afrique du Sud qui bénéficierait d’une hausse de près de 3 milliards de dollars pour ses recettes à l’export.


  • Partagez

Plan de relance industrielle : les 3 objectifs de Moulay Hafid El Alamy

Moulay Hafid El Alamy, ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique a dév...

"Mission Innovation" : le Maroc pleinement engagé

Accélérer l'innovation des technologies propres en soutenant le secteur privé et public ainsi que la coopération internationale, telle est la mission principale de l'alliance internationale "Miss...

Les économistes istiqlaliens chargent le gouvernement

La gestion de la pandémie de la Covid-19 a été vivement critiquée cette semaine par l’Alliance des ...

Casablanca Finance City : la réforme se poursuit

Le dernier Conseil de gouvernement a procédé à l’examen du décret-loi relatif à la réorganisation d...

RAM : 307 employés concernés par une nouvelle vague de licenciements

Près d’un mois après l’enclenchement du processus de licenciement économique, dans le cadre duquel 140 employés, dont 65 pilotes et commandants de bord, 59 hôtesses et 16 membres du personnel ont perd...

Tram de Casa : deux soumissionnaires pour les rames des lignes 3 et 4

Dans son édition de ce vendredi 25 septembre, L’Économiste rapporte que la société de développement local (SDL) Casa-Transports «est en train d’étudier les offres des 2 soumissionnaires retenus» pour ...