Aller au contenu principal

FaceApp possède l'accès aux données de 150 millions d’utilisateurs

Il semble que les rapports étaient une fausse alarme. FaceApp a clarifié les raisons derrière ses conditions de service afin de répondre aux préoccupations sur la confidentialité.

Par Khansaa Bahra, Publié le 19/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Récemment, les médias sociaux ont été inondés de visages vieillis grâce au filtre de l’application mobile FaceApp. Plus de 150 000 millions de personnes ont téléchargé l’application. En effet, FaceApp est maintenant l’application la mieux classée sur l’App Store iOS dans 121 pays.

 

Cependant, des préoccupations ont été soulevées au sujet de la permission que les gens offrent à l’application russe.

 

En acceptant les conditions de service, les gens attribueraient à l’application une licence sans redevance pour pouvoir faire ce qu’elle veut avec leurs photos téléchargées sur ses serveurs.

 

« Vous accordez à FaceApp une licence transférable, perpétuelle, irrévocable, non exclusive, gratuite, dans le monde entier pour utiliser, reproduire, modifier, adapter, publier, traduire, créer des œuvres dérivées, distribuer, exécuter publiquement et afficher votre contenu utilisateur et tout nom, nom d’utilisateur ou ressemblance fournis en relation avec votre contenu d’utilisateur », indique les conditions d’utilisation des applications.

 

Toutefois, il semble que les préoccupations étaient une fausse alerte. Dans une interview accordée à CNBC, l’équipe de FaceApp a précisé que l’application « ne télécharge que la photo sélectionnée pour modification. »

 

Bien que la plupart des images soient supprimées de ses serveurs dans les 48 heures, il est possible que certaines photos téléchargées soient stockées dans le cloud pour des raisons de « performances et de trafic ».

 

Les responsables ont également déclaré que, bien que « l’équipe centrale de R & D de l’application se trouve en Russie, les données de l’utilisateur ne sont pas transférées là-bas. »

Santé : vers un développement optimal du secteur ?

Khalid Aït Taleb est intervenu ce mardi à la Chambre des conseillers. Le ministre de la Santé a sou...

Coding : Mehdi Alaoui et Zouheir Lakhdissi encadrent les jeunes talents

Deux grandes figures du digital au Maroc prendront part à la finale du 1er Hackathon de coding organisé le vendredi 7 mai à Deroua par le Groupe scolaire Valériane.  Il s'agit de Mehdi Al...

Le cinéma marocain en pleine crise

Dans ce podcast, TelQuel s'intéresse à la situation du cinéma marocain pendant la Covid-19. Les réalisateurs et producteurs marocains ont adressé une lettre ouverte au ministre de la Culture Othman El...

Comment surmonter la peur du conflit ?

Négocier, formuler une réclamation ou faire un feedback à un collègue n’est pas chose facile pour tout le monde. Certains tournent et retournent leurs phrases dans tous les sens pour communiquer un me...

Le repli sur soi, est-ce un mal-être ?

Le repli sur soi est un phénomène qui touche de plus en plus de personnes de nos jours. Dans cet épisode de Poire et Cahuètes, Hélène Decommer et Jean-Laurent Cassely parlent du cocooning comme idéal ...

Nouveau variant indien : origines, spécificités et dangers

Le ministère de la Santé a annoncé ce lundi la détection de deux premiers cas du variant indien de ...