Aller au contenu principal

FaceApp possède l'accès aux données de 150 millions d’utilisateurs

Il semble que les rapports étaient une fausse alarme. FaceApp a clarifié les raisons derrière ses conditions de service afin de répondre aux préoccupations sur la confidentialité.

Par Khansaa B., Publié le 19/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Récemment, les médias sociaux ont été inondés de visages vieillis grâce au filtre de l’application mobile FaceApp. Plus de 150 000 millions de personnes ont téléchargé l’application. En effet, FaceApp est maintenant l’application la mieux classée sur l’App Store iOS dans 121 pays.

 

Cependant, des préoccupations ont été soulevées au sujet de la permission que les gens offrent à l’application russe.

 

En acceptant les conditions de service, les gens attribueraient à l’application une licence sans redevance pour pouvoir faire ce qu’elle veut avec leurs photos téléchargées sur ses serveurs.

 

« Vous accordez à FaceApp une licence transférable, perpétuelle, irrévocable, non exclusive, gratuite, dans le monde entier pour utiliser, reproduire, modifier, adapter, publier, traduire, créer des œuvres dérivées, distribuer, exécuter publiquement et afficher votre contenu utilisateur et tout nom, nom d’utilisateur ou ressemblance fournis en relation avec votre contenu d’utilisateur », indique les conditions d’utilisation des applications.

 

Toutefois, il semble que les préoccupations étaient une fausse alerte. Dans une interview accordée à CNBC, l’équipe de FaceApp a précisé que l’application « ne télécharge que la photo sélectionnée pour modification. »

 

Bien que la plupart des images soient supprimées de ses serveurs dans les 48 heures, il est possible que certaines photos téléchargées soient stockées dans le cloud pour des raisons de « performances et de trafic ».

 

Les responsables ont également déclaré que, bien que « l’équipe centrale de R & D de l’application se trouve en Russie, les données de l’utilisateur ne sont pas transférées là-bas. »

Suicide : le fléau silencieux

Deux nouveaux suicides dans la province de Chefchaouen. Ces derniers jours, un quadragénaire, divor...

La légalisation du cannabis vue par la presse nationale

Le Conseil de gouvernement réuni ce jeudi a entamé l’examen du projet de loi n° 13.21 portant usage...

La santé des reins : pourquoi faut-il en prendre soin ?

Vu que le rein est très discret, on parle peu de ses problèmes. Toutefois, les maladies rénales aff...

Covid-19 : nouvelle accélération de la cadence de vaccination

248.844 Marocains ont pu recevoir jeudi la première dose du vaccin contre la Covid-19. Le nombre to...

Tramway Casablanca : risque de perturbations/coupures d’eau

La société délégataire Lydec annonce sur son site que dans le cadre de la finalisation des travaux de déviation des réseaux d’eau et d’électricité liée aux chantiers des futures lignes T3 et T4 du Tra...

Perturbations de la navigation : Maroc Telecom s’explique

Ce mercredi 24 février, l'opérateur Maroc Telecom a publié un communiqué dans lequel il explique les raisons des perturbations de la navigation. «Dans le cadre de la maintenance régulière des infrastr...