Image illustrative coronavirus

Temps de lecture : 5 minutes


Covid-19 : le point sur l’évolution de la pandémie au Maroc et dans le monde

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Pendant que la pandémie continue de s’étendre dans le monde, le nombre d’infections à la Covid-19 augmente aussi de plus en plus. Confinements, décès, cas sévères, vagues de contamination… certains pays recourent aux «solutions classiques», notamment le confinement, d’autres appellent leurs citoyens à effectuer une quatrième dose de vaccin anti-Covid. Le point sur la situation épidémiologique au Maroc et dans le monde.

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis le premier cas enregistré en fin 2019, la propagation et la mutation de la pandémie aux niveaux local, national et international ne se sont plus arrêtées. Au Maroc, comme ailleurs dans le monde, les restrictions imposées par les gouvernements ont permis de contrer et de ralentir l’expansion du virus, et de diminuer le nombre de contaminations.



Une part importante de la planète s’est confinée et déconfinée, en fonction du nombre de contaminations enregistrées dans chaque territoire. Face à ces nouvelles circonstances, les forces mondiales se sont précipitées pour trouver « le vaccin » qui protégera l’humanité du virus, qui se propage à une vitesse vertigineuse, ainsi que ses effets nocifs sur le corps humain.



En Chine, la flambée des cas est sans précédent. La métropole de Shanghai est devenue l’épicentre de la nouvelle vague de contaminations. Selon le ministère de la Santé chinois, elle a enregistré, le 27 mars 2022, plus de 70% du bilan national quotidien. Ipso facto, Shanghai a imposé le bouclage de certains quartiers pendant 48 heures, en procédant à des tests approfondis.

 



Stratégie zéro Covid : la bataille semble perdue



Depuis quelques jours, Shanghai et ses 25 millions d’habitants vivent un confinement alterné pour enrayer la recrudescence des cas de contamination. Il concerne la moitié de la ville durant les quatre premiers jours, et l’autre moitié sera confinée pour les quatre jours suivants. Dans ce pays, qui affiche comme slogan « zéro Covid », la bataille semble difficile à mener face à Omicron. En revanche, le nombre de contaminations n’a pas diminué même après avoir adopté cette stratégie, indique la presse nationale chinoise.



Contrairement à la ville Xi’an, Shanghai et la capitale Pékin n’ont jamais fait l’objet d’un confinement total. Un communiqué officiel de la part du haut responsable de la mairie, Ma Chunlei, a souligné que «face à la forte augmentation du nombre de personnes infectées, nos préparatifs étaient insuffisants».




Lire aussi : Covid-19 : la situation épidémiologique au Maroc est « sous contrôle »




La 4e dose du vaccin se concrétise



Le président Joe Biden a annoncé, mercredi 30 mars 2022, qu’il a reçu sa deuxième dose de rappel du vaccin contre le coronavirus. Quelques heures plus tôt, l’Agence américaine du médicament (FDA) avait donné le feu vert pour mettre en place une quatrième dose. Cette décision intervient simultanément avec les signes du rebond épidémique aux États-Unis. En effet, le sous-variant d’Omicron BA.2 est 30% plus contagieux que le précédent, mais moins dangereux, selon l’OMS.



«De nouvelles preuves suggèrent qu’une deuxième dose de rappel d’un vaccin à ARNm améliore la protection contre le Covid-19 sévère et n’est pas associée à de nouveaux problèmes de sécurité», a avancé la FDA dans un communiqué.



La recommandation d’un recours à la quatrième dose intervient à la suite des craintes d’une propagation des variants d’Omicron, selon le Washington Post.



En France, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a indiqué que la 4e dose est un sujet de discussion avec la Haute autorité de la santé. Il a annoncé que cette dose était déjà disponible pour les personnes fragiles (+80 ans et personnes immunodépressives).



Au Maroc, la quatrième dose n’est pas encore envisagée selon le directeur du laboratoire de virologie à l’université Hassan II de Casablanca, Mustapha Ennaji. Il a souligné que «la quatrième dose sert à rappeler et à renforcer le système immunitaire contre le virus pour assurer une meilleure protection. Au niveau national, la situation épidémiologique est stable et la quatrième dose n’est pas envisagée».




Lire aussi : Covid-19 : la vague Omicron est finie, mais pas la pandémie




Le Maroc : quelle situation épidémiologique ?



La situation épidémiologique au Maroc montre une baisse des cas contaminés ces derniers temps, même après la levée des restrictions.

Mustapha Ennaji nous a expliqué que le nombre de contaminations au Maroc est stable, ce qui a permis de lever certaines restrictions. En revanche, les mesures sanitaires telles que le port du masque, la vaccination et la désinfection sont à prendre au sérieux. Il ajoute qu’«il s’agit dans ce cas d’une responsabilité individuelle que chacun de nous doit respecter pour son bien personnel et aussi pour le bien collectif». 



 



Recommandé pour vous

Qualité de vie numérique : le Maroc classé 71e au monde et 3e en Afrique

Temps de lecture : 3 minutes

La quatrième édition annuelle de l’indice de qualité numérique « Digital Quality of Life Index…

L’Boulevard : des festivités qui tournent au drame

Temps de lecture : 4 minutes

Après deux années d’absence, la première soirée de la 2ᵉ partie du festival L’Boulevard a viré…

CESE : présentation d’un avis sur l’aménagement durable du littoral

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, jeudi 29 septembre à Tange…

Stress hydrique : une problématique qui guette toujours le Maroc

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc a connu cette année l’une des pires sécheresses de ces trois dernières décennies. Le …

La santé mentale au travail : un sujet oublié !

Temps de lecture : 4 minutes

Nul ne peut nier que la santé mentale au travail n’est pas sérieusement prise en considération…

Quelle gestion pour les chiens errants au Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

La situation est alarmante. La rage tue environ 60.000 personnes chaque année, selon les derni…

Covid-19 au Maroc : le calme avant la tempête ?

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis son apparition en 2019, le coronavirus s’est propagé à une vitesse vertigineuse dans le…

Taxis Vs VTC : une guerre sans fin ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le conflit entre les taxis et les VTC s’est intensifié depuis que les applications de transpor…

Décès de Aïcha Ech-Chenna : le Maroc perd une grande militante

Temps de lecture : 6 minutes

Aïcha Ech-Chenna, icône de l’action sociale, est décédée ce dimanche. La présidente fondatrice…

Pollution de l’air : risque accru d’arythmies cardiaques et de cancer du poumon

Temps de lecture : 3 minutes

Une nouvelle étude américaine révèle que le fait de respirer de minuscules particules d’air po…

« Les Impériales 2022 » : une première journée riche en débats

Temps de lecture : 4 minutes

Deux ministres ont répondu présents à l’invitation des organisateurs de l’édition 2022 de l’év…

Symptômes, vaccin, prévention…tout savoir sur la grippe saisonnière

Temps de lecture : 4 minutes

À l’instar des autres pays, le virus le plus répandu en cette période est le virus grippal A(H…