Aller au contenu principal

L’accord avec l’Iran au bord du gouffre : anticipations des Européens

Par Nora Jaafar, Publié le 15/07/2019 à 09:59, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les ministres européens des Affaires étrangères tenteront de convaincre l’Iran et les États-Unis de réduire les tensions et d’entamer un dialogue lors de leur rencontre de ce lundi à Bruxelles, alors que la menace de l’échec du traité nucléaire de 2015 devient de plus en plus imminente.

 

Les tensions entre les États-Unis et l’Iran se sont aggravées depuis que le président américain Donald Trump a décidé l’année dernière d’abandonner l’accord nucléaire en vertu duquel l’Iran a accepté de réduire son programme nucléaire en échange d’un allégement des sanctions qui paralysent son économie.

 

En réaction à la réimposition de sanctions américaines, qui ont notamment visé les principales sources de revenus pétroliers de l’Iran, Téhéran a abandonné certains de ses engagements nucléaires, ce qui a conduit les signataires européens, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne, à appeler à un respect partiel des termes du Pacte.

 

Les trois puissances, qui participent à l’accord aux côtés de la Russie et de la Chine, ont cherché à désamorcer les tensions, qui ont abouti à un plan de frappes aériennes américaines sur l’Iran le mois dernier et que Trump a annulées à la dernière minute.

 

Le président français Emmanuel Macron a dépêché son diplomate à Téhéran la semaine dernière pour proposer des solutions permettant de geler le statu quo actuel et de gagner du temps. Il a déclaré vouloir faire le point sur les progrès diplomatiques avant le 15 juillet.

 

Rouhani a réitéré dimanche la position de Téhéran selon laquelle il serait prêt à négocier si les États-Unis levaient leurs sanctions et réintègrent l’accord nucléaire. Trump n’a montré aucun signe de recul pour l’instant. Bien qu’il ait discuté de l’Iran avec Macron, Trump a déclaré la semaine dernière qu’il continuerait à imposer d’autres pénalités contre l’Iran.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...