Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Société / Ouverture des frontières : une annonce qui donne du baume au coeur

Ouverture des frontières : une annonce qui donne du baume au coeur

Temps de lecture : 4 minutes

Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Le gouvernement marocain a décidé d’ouvrir les frontières aériennes à partir du 7 février 2022. Les conditions d’accès au territoire national pour les voyageurs marocains et étrangers n’ont pas encore été dévoilées. Cependant, la RAM a annoncé la reprise de ses vols internationaux ce qui a suscité de l’engouement chez les Marocains. Une grande file d’attente a été aperçue cet après-midi devant les agences de la compagnie à Casablanca. Détails.

Temps de lecture : 4 minutes

Après plus de deux mois de fermeture, le Maroc va enfin rouvrir ses frontières (aériennes). Le gouvernement a annoncé que cette décision sera effectiveà partir du 7 février 2022. L’annonce a été faite tard dans la nuit du jeudi au vendredi à travers l’agence Maghreb arabe presse (MAP).

Une commission technique se penche actuellement sur les différentes modalités d’entrée au Maroc. Il s’agit de décider si les tests PCR ou antigéniques seront demandés avant l’embarquement ou après l’arrivée des voyageurs ? Il est question également de savoir si les certificats de vaccination seront exigés ou pas et de faire le point sur le protocole sanitaire qui sera adopté en cas de détection de cas positifsà l’arrivée.

Rappelons que le communiqué n’a mentionné que l’ouverture des frontières aériennes. Les frontières maritimes n’ayant pas été discutées. Ce qui veut dire que les lignes maritimes reliant les ports de Tanger Med etNador aux ports espagnols, français et italiens, resteront suspendues jusqu’à nouvel ordre.

La RAM annonce la reprise de ses vols internationaux

Royal Air Maroc a annoncé qu’elle rétablira toutes les lignes régulières de son réseau à compter du 7 février prochain. Le programme des vols comprendra ainsi des vols directs reliant le Maroc à une cinquantaine d’aéroports en Europe, en Afrique, en Amérique, au Moyen-Orient et en Asie.

La compagnie précise que ses vols seront opérés dans le strict respect des conditions requises par les pouvoirs publics, et qui seront annoncées ultérieurement. Et d’ajouter que Royal Air Maroc continuera à programmer, sur la période allant du 28 janvier au 6 février, des vols spéciaux au départ du Maroc vers les villes de Paris, Bruxelles, Milan, Barcelone et Madrid.

Lire aussi :Comment le réchauffement climatique peut-il modifier les frontières

Dès que l’annonce de la RAM a été faite, une grande queue a été aperçue ce jeudi après midi devant l’agence Royal Air Maroc, sur le boulevard Al Massira Al Khadra.

Pour rappel, les vols sont désormais disponibles à la vente sur le site internet de la compagnie, via ses centres d’appel et ses agences commerciales ainsi que sur le réseau des agences de voyages.

Nouveau couac gouvernemental

Jeudi 15h, Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement annonce à l’issue du Conseil du gouvernement que le sujet de l’ouverture des frontières aériennes est toujours sur la table des discussions et qu’une décision tombera dans “les prochains jours”. Finalement, il n’a suffi que de huit heures pour que le verdict soit dévoilé, ce qui remet en question la crédibilité des annonces gouvernementales et les problèmes de communication avec le citoyen.

Lire aussi :Les États-Unis rouvrent enfin leurs frontières

Pourquoi le 7 février et pas le 1er ? Le gouvernement a-t-il pris ce laps de temps pour que la RAM puisse préparer toute la logistique autour des vols (planning des équipages à bord, au sol… etc). C’est une supposition, car aucune explication n’a été donnée par le gouvernement à ce sujet.

Une chose est sûre, s’il y a bien des personnes qui seront soulagées de cette annonce, ce sont bien les professionnels du tourisme et les Marocains bloqués à l’étranger. Ilspeuvent désormais pousser un grand souffle de soulagement.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Aïd Al-Adha : histoire et tradition marocaine

L’Aïd Al Adha ou L'Aïd el-Kébir plus connu sous le nom de la fête du sacrifice ou la fête du mouton, est une fête célébrée par tous les musu…

Aïd Al-Adha 2024 : quand la tradition rencontre l’inflation

C'est l'une des fêtes religieuses les plus importantes du calendrier islamique. Mais Aïd Al-Adha est bien plus qu'une simple célébration. C'…

Mondial 2030 : le Maroc face aux défis du transport

Tous sont en ordres de batailles pour trouver la meilleure stratégie avant la grande échéance de la Coupe du monde 2030 que le Maroc va co-o…

Lutte contre le travail des enfants : le Maroc en plein progrès

Le Maroc a réussi à réduire le nombre d'enfants travailleurs de 94% au cours des vingt dernières années. C'est ce qu'a affirmé ce mercredi à…

Baccalauréat 2024 : c’est parti pour plus de 493.000 candidats !

Le baccalauréat, rendez-vous annuel incontournable, est enfin arrivé après des mois de préparation intense. Pour les futurs bacheliers, c'es…

Les réalités auxquelles s’est heurté le RAMED

En 2012, après quatre années de tests pilotes, le Maroc déployait le programme RAMED, une initiative ambitieuse visant à démocratiser l'accè…

Qu’est ce qui bloque le lancement de la 5G ?

En répondant à une question orale sur « le lancement de la 5G » présentée par le groupe parlementaire du Rassemblement national des indépend…

Opération Marhaba : c’est parti pour la 24e édition !

Sous la présidence effective du roi Mohammed VI, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité annonce le lancement de la 24e édition de l’opér…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire