Temps de lecture : 2 minutes


Le Ministère public s’allie au Conseil de la concurrence

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

C’est une première. Le Ministère public vient de sceller un partenariat avec le Conseil de la concurrence. Un accord de coopération visant à lutter contre toutes les formes de pratiques anticoncurrentielles par l’application stricte des dispositions de la loi n° 104.12 relative à la liberté des prix et de la concurrence a été conclu, lundi à Rabat, entre les deux organismes.



Signée par le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, El Hassan Daki, et le président du Conseil de la concurrence, Ahmed Rahhou, cette convention prévoit le renforcement de la coopération entre les deux parties par l’échange d’expertises et d’expériences pour garantir strictement la bonne application de la loi, notamment en ce qui concerne les aspects liés à l’organisation et à la gestion des enquêtes prévues par la loi relative à la liberté des prix et de la concurrence.



A cette occasion, Daki a souligné que ce partenariat est à même de garantir la maîtrise des actions indispensables au bon fonctionnement des relations économiques qui requiert une veille permanente et un véritable suivi des activités des différents acteurs. Ceci relève des qualifications qui ne peuvent provenir que des chercheurs du Conseil, lesquels disposent des compétences scientifiques et techniques nécessaires dans le domaine, notamment en matière de lutte contre toutes les formes de pratiques anticoncurrentielles.



Pour sa part, Rahhou a relevé que ce partenariat qui s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les établissements concernés pour consolider les valeurs de transparence et d’égalité des chances dans les relations économiques et de protéger le consommateur et les marchés contre les pratiques anticoncurrentielles.



Il a, à cet effet, mis en avant l’importance de la coordination pour une bonne application de la loi et une concurrence libre et loyale, contribuant au raffermissement de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit dans le monde économique et de la protection du consommateur.


Les douanes commerciales de Sebta et Melilia tardent à rouvrir

Les douanes commerciales de Sebta et Melilia tardent à rouvrir

Les douanes commerciales de Sebta et Melilia ne sont pas encore prêtes pour la réouverture, programmée initialement pour le mercredi 25 janvier, soit une semaine avant la tenue de …
Baisse de 0,8% de l'indice des prix à la production en décembre 2022

Baisse de 0,8% de l’indice des prix à la production en décembre 2022

L’indice des prix à la production (IPP) du secteur des "Industries manufacturières hors raffinage de pétrole" a enregistré une baisse de 0,8% au cours du mois de décembre 2022 par …
Commission des investissements : 26 projets approuvés d'une valeur de 28,5 MMDH

Commission des investissements : 26 projets approuvés d’une valeur de 28,5 MMDH

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé vendredi la réunion de la 87e Commission des investissements, au cours de laquelle 26 projets d’investissement ont été approuvés…
Charte d'investissement : adoption du premier décret d'application

Charte d’investissement : adoption du premier décret d’application

Le gouvernement a adopté, le 26 janvier, la nouvelle charte de l'investissement, votée le 29 novembre dernier. Le décret adopté vise à mettre en place le dispositif de soutien prin…
Israël-Maroc : coopération bilatérale dans le domaine de la logistique

Maroc-Israël : coopération bilatérale dans le domaine de la logistique

L'Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) a effectué au cours de cette semaine une visite de travail à Tel-Aviv, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d…
TSAV : nouvelles modalités pour les véhicules dépassant 10 ans

TSAV : nouvelles modalités pour les véhicules dépassant 10 ans

La loi de Finances 2023 prévoit une nouvelle disposition pour les propriétaires de véhicules qui ont plus de 10 ans d'âge. Celle-ci concerne les véhicules soumis à la Taxe spéciale…
CNSS/AMO : plus de 23,2 millions d'assurés et 25,3 MMDH de prestations

CNSS/AMO : plus de 23,2 millions d’assurés et 25,3 MMDH de prestations

Présidée par la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, une réunion du Conseil d'administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a été tenue m…
Sekkouri : 88% des entreprises ont un CA en dessous de 3 MDH en 2021

Sekkouri : 88% des entreprises ont un CA en dessous de 3 MDH en 2021

Le nombre d'entreprises au Maroc en 2021 a atteint 295.000, dont 88% ayant un chiffre d'affaires (CA) en dessous de 3 millions de DH (MDH), appelées "micro-entreprises". Le ministr…