Industrie hôtelière : le crie de détresse de la FNIH

Temps de lecture : 3 minutes


Industrie hôtelière : le cri de détresse de la FNIH

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Dans une lettre adressée à Aziz Akhannouch, chef du gouvernement, la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH) a souligné la situation alarmante de son activité. Après l’instauration de nouvelles restrictions, la non-exécution du contrat-programme signé en 2020 ou encore l’absence de visibilité quant aux décisions de l’exécutif, Lahcen Zelmat, chef de la FNIH, a lancé que «la situation financière de la quasi-totalité des établissements d’hébergement ne leur permet plus de faire face à leurs dépenses urgentes».




Lire aussi : Le variant Omicron, nouveau coup de massue pour le tourisme




La lettre en question, date du 29 novembre dernier et commence par : «nous nous permettons de vous adresser la présente lettre pour vous faire part du désarroi des opérateurs du secteur de l’industrie hôtelière nationale qui vit, depuis l’avènement de la pandémie de la Covid-19 en mars 2020, une crise sans précédent, caractérisée aussi bien par sa profondeur que par sa longévité, sans aucune visibilité à ce jour». La missive envoyée à Akhannouch indique que «les établissements d’hébergement touristique subissent les conséquences désastreuses de la crise sanitaire de la Covid-19, et ce, depuis plus de 20 mois». Elle accuse le gouvernement de ne pas avoir appliqué les mesures prévues par le contrat-programme signé en aout 2020.




Lire aussi : Suspension des liaisons aériennes : programmation de vols de rapatriement pour les personnes bloquées




«Vingt mesures n’ont pas été déployées intégralement et celles qui ont été mises en exécution n’ont nullement tenu compte de la longévité de cette crise, rendant cette situation de plus en plus intenable aussi bien pour les établissements d’hébergement, leurs employés que pour les investisseurs dans ce secteur», regrette Zelmat dans ladite lettre. Et de noter que «malheureusement, le maintien de certaines restrictions en plus de l’exigibilité du pass sanitaire d’une part, et la décision d’annulation de plusieurs manifestations d’envergure et de suspension des vols en provenance et à destination des marchés majeurs de la destination Maroc d’autre part, provoquent une incompréhension profonde chez les opérateurs qui voient en cela un signal peu rassurant sur le calendrier de la reprise de nos activités, et ce, malgré une amélioration incontestable de la situation sanitaire dans notre pays».




Lire aussi : Ces décisions qui mettront le tourisme à genoux




En outre, la FNIH soutient que les dépenses et charges de l’industrie hôtelière s’empilent, notamment les salaires, les impôts, les redevances, l’électricité, les eaux et les assurances et les échéances bancaires (etc). Des dépenses urgentes que la plupart des établissements ne sont plus en mesure de supporter. «En l’absence de mesures d’accompagnement urgentes et spécifiques, nous craignons une difficulté grandissante à envisager l’avenir de notre industrie, et in fine, une implosion de son tissu socio-économique que notre pays, sous les hautes directives de Sa Majesté le roi Mohammed VI que Dieu l’assiste, a fait le choix et fourni des moyens considérables, pendant des décennies afin de rehausser au niveau des grandes destinations mondiales», plaide la lettre. Et de conclure qu’il est urgent d’appliquer les mesures du contrat-programme précédemment négocié afin de mettre en place un «plan Marshall pour sauver le secteur du tourisme».



Recommandé pour vous

Arrivées de touristes aux postes frontières : rebond net de 215% à fin avril 2022

Temps de lecture : 2 minutes

La Direction du trésor et des finances extérieures (DTFE) a indiqué que les arrivées de touristes aux postes-frontière ont enregistré un net r…

Lakjaa : le taux d’inflation est maitrisable

Temps de lecture : 1 minute

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des finances, chargé du Budget, Fouzi Lakjaa, a réaffirmé, ce jeudi 26 mai 2022, que le…

Fettah Alaoui appelle la BAD à contribuer au Nouveau modèle de développement

Temps de lecture : 2 minutes

Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Économie et des finances, s’est entretenu, en marge des assemblées annuelles de la Banque africaine de déve…

Ouverture des travaux de la « Smart City Casablanca Symposium »

Temps de lecture : 1 minute

Les travaux de l’édition 2022 du « Smart City Casablanca Symposium » ont été lancés, mercredi 25 mai, à Casablanca, sous le thème : « L’intelli…

BAD : lancement du rapport 2022 sur les perspectives économiques en Afrique

Temps de lecture : 1 minute

La Banque africaine de développement (BAD) a publié, le 25 mai 2022, son rapport 2022 sur les perspectives économiques en Af…

Nador West Med : financement additionnel de 57 M€ accordé par la BAD

Temps de lecture : 1 minute

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, un financement additionnel de 57 millions d’eur…

Al Omrane et l’UM6SS : alliance pour la réalisation d’un CHU à Chrafate

Temps de lecture : 1 minute

Le Groupe Al Omrane et l’Université Mohammed VI des sciences de la santé (UM6SS) ont signé, mardi à Rabat, un premier protocole d’accord pour l…

Plan Halieutis : Mohamed Sadiki fait le point

Temps de lecture : 2 minutes

Intervenant, ce mardi 24 mai, à la Chambre des conseillers, Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement …

Isaac Herzog : «Ensemble, le Maroc et Israël peuvent développer des solutions innovantes»

Temps de lecture : 1 minute

Intervenant dans une vidéo à l’occasion de la cérémonie inaugurale du Forum « Morocco-israel : Connect to Innovate », lancé lundi à Casablanca,…

Développement durable : la CDG Développement et l’AFD s’allient

Temps de lecture : 2 minutes

La Caisse de dépôt et de gestion Développement (CDG) et l’Agence française de développement (AFD) ont signé un protocole d’accord, à l’occasio…

Intelaka : un total de 44.695 crédits au profit de 28.665 entreprises

Temps de lecture : 2 minutes

Sous la présidence de la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, le Comité de pilotage du Fonds d’appui au financement de…

Le retour du Forum économique mondial de Davos

Temps de lecture : 1 minute

Le Forum économique mondial (WEF) a entamé, ce lundi 23 mai 2022, en présentiel, dans la station suisse de Davos, les travaux de sa réunion ann…