Aller au contenu principal

Covid-19 : le Maroc se prépare à acquérir les pilules de Merck

Par Nora Jaafar, Publié le 25/11/2021 à 15:11, mis à jour le 25/11/2021 à 18:08
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Covid-19 : le Maroc cherche à acquérir les pilules salvatrices de Merck

Après que les laboratoires Pfizer, AstraZeneca et Merck ont annoncé avoir développé des pilules anti Covid-19 à base d’anticorps, un nouveau front de lutte contre la pandémie a été ouvert. Cette nouvelle forme de traitement contre le virus n’a pas échappé au Comité scientifique du Maroc qui suit de très près l’évolution des essais cliniques de ces médicaments. Le Royaume se prépare à acquérir ces pilules afin de mieux prévenir sa population contre le nouveau coronavirus.

Lire aussi Quelle est l'efficacité des pilules contre la Covid-19 ?

Selon le quotidien L’Opinion, des négociations ont déjà été entamées avec le laboratoire Merck pour l’achat de ces comprimés salvateurs. La même source précise que Saïd Moutaouakil, membre du Comité scientifique, lui a confié «que le nouveau médicament du laboratoire américain sera approuvé au Maroc prochainement, le temps que son dossier soit étudié et qu’il soit mis en marché à l’échelle internationale». En effet, Merck a déjà reçu l’aval du régulateur américain Food and Drug Administration (FDA) après lui avoir soumis une demande d’autorisation de mise en marché. L’Agence européenne des médicaments (EMA) examine encore la demande du laboratoire américain, soulignant qu’elle se prononcera quant à sa mise sur le marché du Vieux continent d’ici quelques semaines.

Lire aussi : Covid-19 : et si le salut venait d'une pilule «magique» ?

Commercialisé sous le nom de Lagevrio, le Molnupiravir de Merck est un traitement antiviral pris par voie orale. Ce dernier a démontré lors des essais cliniques qu’il peut réduire de 50% le risque des formes graves de contamination à la Covid-19 et de décès. Azzedine Ibrahimi, membre du Comité scientifique, tient cependant à expliquer que le médicament anti-Covid-19 est destiné au traitement et à la guérison en réduisant la charge virale, d’un malade atteint du virus. Et d’ajouter que la vaccination est destinée, de son côté à prévenir les infections, puisqu’elle permet d’acquérir une immunité, de reconnaître l’agent infectieux et d’y opposer la résistance des anticorps.

La RAM lance des vols spéciaux vers la France

La Royal Air Maroc (RAM) a programmé des vols spéciaux à destination de la France entre le 30 novembre et le 6 décembre 2021. Cette annonce intervient à la suite de la décision du Maroc de suspendre l...

Franc succès pour la 3e édition du Trophée Tilila

La chaîne de télévision 2M a organisé la 3e édition du Trophée Tilila, prix récompensant les publicités les plus engagées en faveur de la valorisation de l’image de la femme. La remise des prix a eu l...

Chutes de neige et temps froid ce jeudi et vendredi

Des chutes de neige, un temps froid et de fortes rafales de vent sont attendus, jeudi et vendredi, dans plusieurs provinces du Royaume, a annoncé la Direction générale de la météorologie (DGM). Les...

Concours d’accès des AREF : les étudiants montent au créneau

En plus des syndicats de l’enseignement, plusieurs étudiants ont manifesté leur refus des récentes ...

Variant Omicron : le monde se barricade

Face aux incertitudes liées à la dangerosité et à la transmissibilité du variant Omicron de la Covi...

Voici les nouvelles conditions d’accès au territoire national

Le Maroc vient de mettre à jour les conditions d’accès au territoire national. En plus de la liste A et B, le ministère de la Santé a ajouté une liste C des pays à risque élevé (au nombre de sept). Ce...