Aller au contenu principal

Sahara : l’UE soutient une solution «juste et durable»

Par Nora Jaafar, Publié le 10/11/2021 à 16:50, mis à jour le 10/11/2021 à 17:01
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Sahara : l’UE affirme soutenir une solution juste et durable à ce conflit

L’Union européenne (UE) affirmée devant la 4ᵉ commission de l’Assemblée générale (AG) des Nations Unies (ONU) à New York, qu’elle soutient une solution politique «juste, durable et mutuellement acceptable» au conflit régional autour du Sahara marocain.

Selon la représentante de la Slovénie, qui s’est exprimée lors de cette réunion au nom de l’UE, le bloc «encourage» les parties impliquées dans ce conflit à se baser sur les résolutions convenues par le Conseil de sécurité (CS) depuis 2007 afin de résoudre ce dossier. Lesdites résolutions ont toutes présenté l’initiative marocaine d’autonomie sous souveraineté du Royaume, comme la seule solution viable pour mettre définitivement fin à ce différend artificiel.

L’UE a également salué l’engagement et les efforts d’Antonio Guterres, secrétaire générale de l’ONU, à relancer les négociations entre les différentes parties de ce conflit avec une «nouvelle dynamique et un nouvel esprit» visant une reprise du processus politique. Aussi, le bloc des 27 s’est dit impatient de soutenir Staffan de Mistura, nouvel envoyé personnel de Guterres au Sahara, dans ses missions de médiateur et de négociateur lors des futures tables rondes relatives à ce dossier.  

La responsable slovène a en outre indiqué que l’UE a salué la récente résolution 2602 du CS, qui appelle à une meilleure coopération avec la Minurso. Elle a souligné l’importance du processus de tables rondes avec la participation du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie et du polisario, rappelant la réussite des pourparlers qui ont eu lieu à Genève en décembre 2018 et en mars 2019.

L’Union européenne estime que les parties impliquées dans la question du Sahara doivent continuer de faire montre de «volonté politique» et de travailler dans une atmosphère propice au dialogue, dans le cadre du processus politique onusien. Enfin, l’UE a réitéré son appel pour l’enregistrement des populations des camps de Tindouf, tel qu’exigé par le Conseil de Sécurité dans toutes ses résolutions depuis 2011.

Pourquoi le sommet arabe ne se tiendra pas en mars ?

Le sommet arabe, qui devait se dérouler au mois de mars prochain, a été une nouvelle fois reporté. ...

Maroc-Mali : entretien de Nasser Bourita avec le chef de la diplomatie malienne

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a échangé, jeudi par téléphone, avec le ministre des Affaires étrangères et de la ...

Awrach : attention à l'effet cocotte-minute !

Lancement officiel ce vendredi du programme gouvernemental Awrach pour la création de 250.000 emplo...

Les projets de décret adoptés jeudi par le Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement a adopté deux projets de décret. Le premier est relatif à la composition de la commission nationale chargée de l’application des sanctions prises par le Conseil de sécurité ...

100 premiers jours du gouvernement : les précisions de Aziz Akhannouch

Lors d’une émission spéciale retransmise en différé par Al Aoula et 2M, Aziz Akhannouch, chef de l’...

Sahara : la tournée régionale de De Mistura prend fin, l'Espagne veut intervenir

La tournée régionale de Staffan De Mistura, envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unie...