Aller au contenu principal

La MINURSO ouvre une enquête sur la mort des 3 Algériens

Par Nora Jaafar, Publié le 05/11/2021 à 13:54, mis à jour le 05/11/2021 à 14:29
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
La MINURSO ouvre une enquête sur la mort des 3 Algériens

La mission onusienne au Sahara (MINURSO) a mobilisé certains de ses membres pour se rendre à la zone tampon près de la frontière algéro-mauritanienne où trois camionneurs algériens sont morts lors d’un bombardement présumé. Le déploiement de ces observateurs, qui ont ouvert une enquête sur cet incident et qui préparent un rapport à ce sujet au secrétaire général de l’ONU, intervient après que l’Algérie a accusé les Forces armées royales (FAR) d’être responsables de la mort de ses trois ressortissants.

Lire aussi : Sahara : Alger fait résonner les tambours de guerre

Les FAR ont publié sur leur page Facebook une photo montrant les membres de la MINURSO inspecter les camions détruits. Dans cette même publication, ils ont souligné que l'incident s’est produit à l’intérieur de la zone tampon, située à l’est du dispositif de défense, où tout mouvement de militaires ou de civils, est prohibé.

 

Pour rappel, la presse algérienne avait rapporté, le 1er novembre dernier, que trois ressortissants algériens sont morts à la suite d’un bombardement mené par l’armée marocaine alors qu’ils traversaient la Mauritanie pour regagner l’Algérie. Toutefois, l’état-major de l’armée mauritanienne a très vite démenti cette rumeur, assurant qu’elle n’est pas véridique. Malgré ce démenti, la présidence algérienne a repris deux jours plus tard la même allégation dans un communiqué officiel, sans pour autant livrer des preuves corroborant son accusation.

Lire aussi : L'Algérie accuse le Maroc d'avoir tué trois camionneurs

Le Royaume n’a toujours pas réagi à cette nouvelle provocation algérienne, mais une source marocaine bien informée a affirmé que «le Maroc n’a jamais ciblé et ne ciblera jamais des citoyens algériens, quelles que soient les circonstances et les provocations».

Pourquoi le sommet arabe ne se tiendra pas en mars ?

Le sommet arabe, qui devait se dérouler au mois de mars prochain, a été une nouvelle fois reporté. ...

Maroc-Mali : entretien de Nasser Bourita avec le chef de la diplomatie malienne

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a échangé, jeudi par téléphone, avec le ministre des Affaires étrangères et de la ...

Awrach : attention à l'effet cocotte-minute !

Lancement officiel ce vendredi du programme gouvernemental Awrach pour la création de 250.000 emplo...

Les projets de décret adoptés jeudi par le Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement a adopté deux projets de décret. Le premier est relatif à la composition de la commission nationale chargée de l’application des sanctions prises par le Conseil de sécurité ...

100 premiers jours du gouvernement : les précisions de Aziz Akhannouch

Lors d’une émission spéciale retransmise en différé par Al Aoula et 2M, Aziz Akhannouch, chef de l’...

Sahara : la tournée régionale de De Mistura prend fin, l'Espagne veut intervenir

La tournée régionale de Staffan De Mistura, envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unie...