Aller au contenu principal

250 millions de dollars pour maintenir les F-16 marocains

Par Khansaa Bahra, Publié le 01/07/2019, mis à jour le 06/01/2021          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Le Maroc a demandé aux États-Unis d’acheter un pack d’un montant de 250,4 millions de dollars pour le maintien de sa flotte d’avions F-16.

 

Le département d’État américain a approuvé, le jeudi 27 juin, cette vente de matériel militaire, le Congrès étant pleinement informé de l’accord conclu par la Defence Security Cooperation Agency.

 

Le contractant principal sera Lockheed Martin Corporation, une entreprise américaine de défense et de sécurité.

 

Selon un communiqué de la Defence Security Cooperation Agency, « la vente proposée améliorera la capacité d’autodéfense du Maroc... La poursuite du maintien en puissance de leur flotte de F-16 renforcera la coopération avec les États-Unis et d’autres alliés régionaux. »

 

Le pack comprendra des informations et de la documentation technique, du matériel de soutien pour les AMRAAM (missile air-air de moyenne portée avancé), CMBRE (Common Munitions Bit/Reprogramming Equipment), JDAM (Joint Direct Attack Munition, une bombe guidée par GPS), et PAVEWAY (des bombes guidées au laser), du matériel d’essai, ainsi que des services d’ingénierie et de logistique.

 

Le Maroc dispose déjà d’une flotte de F-16 de 45 avions. Le pack convoité par le royaume pourrait assurer le bon fonctionnement de cette flotte.

 

Les F-16 marocains sont déployés sur la base aérienne de Ben Guerir, située au nord de Marrakech.

 

Depuis leur entrée en service, ils ont été utilisés pour frapper des cibles de l’État islamique en Irak et en Syrie, ainsi que des cibles Houthistes au Yémen, dans le cadre de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite.

 

Il ne s’agit pas de la première demande adressée par le Maroc aux États-Unis concernant la maintenance de sa flotte de F-16.

 

En mars 2019, le royaume avait adressé une autre demande de préservation du F-16 aux États-Unis, dans le but de moderniser sa flotte existante.

Santé : vers un développement optimal du secteur ?

Khalid Aït Taleb est intervenu ce mardi à la Chambre des conseillers. Le ministre de la Santé a sou...

Coding : Mehdi Alaoui et Zouheir Lakhdissi encadrent les jeunes talents

Deux grandes figures du digital au Maroc prendront part à la finale du 1er Hackathon de coding organisé le vendredi 7 mai à Deroua par le Groupe scolaire Valériane.  Il s'agit de Mehdi Al...

Le cinéma marocain en pleine crise

Dans ce podcast, TelQuel s'intéresse à la situation du cinéma marocain pendant la Covid-19. Les réalisateurs et producteurs marocains ont adressé une lettre ouverte au ministre de la Culture Othman El...

Comment surmonter la peur du conflit ?

Négocier, formuler une réclamation ou faire un feedback à un collègue n’est pas chose facile pour tout le monde. Certains tournent et retournent leurs phrases dans tous les sens pour communiquer un me...

Le repli sur soi, est-ce un mal-être ?

Le repli sur soi est un phénomène qui touche de plus en plus de personnes de nos jours. Dans cet épisode de Poire et Cahuètes, Hélène Decommer et Jean-Laurent Cassely parlent du cocooning comme idéal ...

Nouveau variant indien : origines, spécificités et dangers

Le ministère de la Santé a annoncé ce lundi la détection de deux premiers cas du variant indien de ...