Aller au contenu principal

250 millions de dollars pour maintenir les F-16 marocains

Par Khansaa Bahra, Publié le 01/07/2019 à 16:53, mis à jour le 06/01/2021 à 10:38          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Le Maroc a demandé aux États-Unis d’acheter un pack d’un montant de 250,4 millions de dollars pour le maintien de sa flotte d’avions F-16.

 

Le département d’État américain a approuvé, le jeudi 27 juin, cette vente de matériel militaire, le Congrès étant pleinement informé de l’accord conclu par la Defence Security Cooperation Agency.

 

Le contractant principal sera Lockheed Martin Corporation, une entreprise américaine de défense et de sécurité.

 

Selon un communiqué de la Defence Security Cooperation Agency, « la vente proposée améliorera la capacité d’autodéfense du Maroc... La poursuite du maintien en puissance de leur flotte de F-16 renforcera la coopération avec les États-Unis et d’autres alliés régionaux. »

 

Le pack comprendra des informations et de la documentation technique, du matériel de soutien pour les AMRAAM (missile air-air de moyenne portée avancé), CMBRE (Common Munitions Bit/Reprogramming Equipment), JDAM (Joint Direct Attack Munition, une bombe guidée par GPS), et PAVEWAY (des bombes guidées au laser), du matériel d’essai, ainsi que des services d’ingénierie et de logistique.

 

Le Maroc dispose déjà d’une flotte de F-16 de 45 avions. Le pack convoité par le royaume pourrait assurer le bon fonctionnement de cette flotte.

 

Les F-16 marocains sont déployés sur la base aérienne de Ben Guerir, située au nord de Marrakech.

 

Depuis leur entrée en service, ils ont été utilisés pour frapper des cibles de l’État islamique en Irak et en Syrie, ainsi que des cibles Houthistes au Yémen, dans le cadre de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite.

 

Il ne s’agit pas de la première demande adressée par le Maroc aux États-Unis concernant la maintenance de sa flotte de F-16.

 

En mars 2019, le royaume avait adressé une autre demande de préservation du F-16 aux États-Unis, dans le but de moderniser sa flotte existante.

Coronavirus : le nombre de décès journalier en baisse

Ce mardi 22 juin à Rabat, Abdelkrim Meziane Bellefquih, le chef de la division des maladies transmissibles à la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, a présenté le bilan bimens...

Cannabis : ce qu’il faut savoir sur le CBD

Le cannabis est désigné par plusieurs appellations, notamment Marijuana, Haschich, weed, ganja, chanvre, herbe… Toutefois, chacune de ces appellations concerne un produit différent. La consommation de...

Euro 2020 : coup dur pour les bleus après la blessure de Dembélé

L’international français Ousmane Dembélé s’est blessé face à la Hongrie lors du second match de l’équipe de France à l’Euro 2020. La blessure du pensionnaire du FC Barcelone nécessitera un traitement ...

VivaTech : l’UM6P présente l’innovation technologique Made in Morocco

Du 16 au 19 juin, l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P), en partenariat avec le Groupe OCP, a représenté l’innovation technologique "Made in Morocco" à la cinquième édition de Viva Technology ...

Open Sky international lance la première école trilingue du Maroc

Dans un communiqué récemment publié, le groupe familial d’enseignement Open Sky international (OSI) a annoncé qu’il inaugure un premier établissement à Casablanca et déploie son offre d’enseignement t...

Recrutement de médecins étrangers : les exigences des syndicats de la santé

Le projet de loi 33.21, qui vise à modifier la loi 131.13 relative à l’exercice de la médecine au M...