Aller au contenu principal

L’Algérie sur le point de cesser d'approvisionner le Maroc en gaz naturel

Par Nora Jaafar, Publié le 26/10/2021 à 16:55, mis à jour le 26/10/2021 à 17:35
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Gaz naturel : l’Algérie approvisionnera l’Espagne en utilisant le gazoduc Medgaz

Après avoir rompu ses liens diplomatiques avec le Maroc, l’Algérie aurait passé à l'acte concernant ses menaces de rupture du contrat lié au gazoduc Maghreb-Europe avec le Maroc. Selon des sources de l’agence de presse Reuters, l'Algérie cessera, à partir du 1er novembre, d'approvisionner le Maroc en gaz naturel à partir du gazoduc. Trois sources proches du dossier ont confié à Reuters que malgré la cessation dudit gazoduc, dont la capacité est de 13,5 milliards de m3, le gouvernement algérien continuera à approvisionner l’Espagne en utilisant le gazoduc sous-marin Medgaz (capacité annuelle de huit milliards de m3) et qui ne passe pas par le Maroc. La même source estime toutefois que la décision de l’Algérie de recourir au Medgaz pourrait aggraver la crise énergétique du pays ibérique, qui comme le reste des pays européens, fait face à une flambée des factures de gaz.

Lire aussi : Crise de l’énergie de l’UE : les énergies renouvelables sont la seule solution

Pour le moment, les ministères algérien et marocain de l’Énergie ne se sont pas encore prononcés à ce sujet. Notons que l’Algérie est le plus grand fournisseur de gaz de l’Espagne, couvrant près de la moitié de sa demande par le biais du gazoduc Maghreb-Europe. Et afin d’assurer l’approvisionnement du pays ibérique sans passer par le Maroc, le gouvernement algérien s’est dit prêt à utiliser des navires pour transporter le gaz naturel liquéfié (GNL). Une source de l’entreprise algérienne pétrolière et gazière Sonatrach a ainsi souligné que davantage de navires pourraient être affrétés, ce qui entraînerait une nouvelle hausse des prix du GNL, les tarifs de transport ayant plus que doublé depuis le début du mois.

Le mois dernier, Sonatrach a déclaré qu’elle allait porter la capacité du gazoduc Medgaz vers l’Espagne à 10,5 milliards de m3 par an d’ici fin novembre. Cette augmentation pourra être effectuée après l’achèvement d’une quatrième unité de pression de gaz dans les installations Medgaz dans la ville de Beni Saf, dans l’ouest du pays, a précisé l’entreprise.

La 2e Chambre adopte le PLF 2022

Le Projet de loi de finances (PLF) 2022 a été adopté dans son intégralité, vendredi en séance plénière, à la majorité par les élus de la 2e Chambre. Le PLF 2022 a reçu l'aval de 64 conseillers, alo...

Adultère : l’ex-ministre Mohamed Ziane poursuivi en justice

Mohamed Ziane, ex-avocat et ministre des Droits de l’Homme, sera jugé à partir du 9 décembre pour outrage à la justice et adultère, rapporte H24Info. Ces déboires avec la justice font suite à une plai...

AMO pour les indépendants : la CNSS se mobilise

L’Assurance maladie obligatoire (AMO) est étendue depuis ce 1er décembre aux travailleurs non-salar...

Benmoussa explique les nouvelles conditions d’accès à l’enseignement

Lors d’une séance de questions orales des membres de la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nat...

Sound Energy fournira du gaz au gazoduc Maghreb-Europe à partir du projet Tendrara

La société britannique Sound Energy a annoncé le 30 novembre qu’elle a «conclu un accord de vente et d’achat de gaz» avec l’Office national de l’électricité et de l’eau (ONEE) pour relancer l’activité...

Nouvelle phase dans la lutte contre la corruption

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 30 novembre à Rabat, l’Instance nationale de la prob...