Aller au contenu principal

Notre-Dame de Paris : incendie maîtrisé, quelle suite ?

Les pompiers ont déclaré lundi soir que la structure de Notre Dame de Paris a été sauvée après qu'un incendie massif ait détruit le toit et la flèche de la cathédrale, icônes culturelles occidentales, choquant les français et tous les amoureux de la ville lumière.

Par H.L.B, Publié le 16/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

L'énorme feu a commencé plus tôt dans la soirée et a ravagé le toit en bois de l'édifice gothique. Environ deux heures après son déclenchement, la partie supérieure de la tour, de plus de 100 mètres de haut, s'est affaissé et a été saccagée lorsque les flammes se sont élevées.

Ce mardi matin, les journaux français, dont Le Figaro et Le Parisien, rapportent les déclarations de plusieurs pompiers. Ces derniers expliquent que l'incendie, qui a fait rage pendant près de huit heures, avait été maîtrisé et avait été partiellement éteint.

400 pompiers ont en effet été mobilisés pour éteindre les flammes qui ont ensevelies la cathédrale, vieille de 850 ans, devant les yeux d’une foule choquée et traumatisée qui a suivi chacune de leurs tentatives derrière les cordons de police.

"Nous reconstruirons Notre Dame", Emmanuel Macron en fait serment

Le Président a salué le "courage extrême" des pompiers. La cathédrale était "notre histoire, notre littérature, notre vision, l'endroit où nous avons vécu nos grands moments d’histoire - nos épidémies, nos guerres et nos libérations," a-t-il déclaré.

Un abonnement national a été lancé ce mardi pour aider à défrayer les coûts de reconstruction, a-t-il ajouté. Il avait auparavant annulé un discours qu'il avait prévu d'adresser à la nation et dans lequel il devait annoncer des mesures politiques en réponse au mouvement des « Gilets Jaunes ».

Selon l'AFP, le magnat du luxe François-Henri Pinault a déclaré que son entreprise familiale d'investissement contribuerait à hauteur de 100 millions d'euros à l'effort de reconstruction.

Etat des lieux

La structure de la cathédrale a été « sauvée et préservée dans son ensemble » explique le chef des pompiers Jean-Claude Gallet. « La prochaine étape serait de refroidir le bâtiment », a-t-il ajouté.

Les flammes dans le toit étaient visibles à travers des trous dans le plafond de pierre voûté, mais à part cela, il y avait peu de dommages évidents à l'intérieur.

Les médias français ont rapporté que l'incendie aurait pu être lié à des travaux de rénovation du toit et de la flèche qui datent du XIXe siècle.

Le parquet de Paris a déclaré qu'en l'état actuel des choses, il enquêtait sur un chef d'accusation de "destruction involontaire par le feu".

Le recteur Monseigneur Patrick Chauvet a déclaré que les reliques les plus précieuses de la cathédrale avaient été sauvées, notamment la couronne d'épines, que l'on croit traditionnellement avoir été placée sur la tête de Jésus avant sa crucifixion.

Des sentiments de chagrin et de deuil ont été exprimés par le monde entier

Le président américain Donald Trump a qualifié l'incendie "d'une catastrophe dont peu de gens ont été témoins". Il avait auparavant donné des conseils aux pompiers de la ville, en écrivant sur un tweet que les autorités parisiennes devraient envisager d'utiliser des "citernes d'eau volantes" pour éteindre les flammes. Le ministre français de la Sécurité intérieure, Laurent Nunez, a aussitôt répliqué que l'utilisation des avions bombardiers d’eau "aurait présenté un risque majeur, un danger absolu pour la structure".

Par ailleurs, le porte-parole du Vatican Alessandro Gisotti a également déclaré : « Nous exprimons notre solidarité aux catholiques français et au peuple de Paris. Nous prions pour les pompiers et ceux qui font ce qui est possible pour faire face à cette situation dramatique. »

Sa majesté le roi Mohamed VI a, quant à lui, envoyé, au nom de tout le peuple marocain,  un message de soutien au Président de la République française. Il y exprime aussi sa solidarité avec le peuple français, dont la cathédrale est un lieu sacré de prières et de recueillement pour des millions de fidèles du monde entier.

Brève histoire de la cathédrale Notre-Dame

Construite au XIIe siècle, la cathédrale Notre Dame de Paris, reconnue comme patrimoine mondial par l'UNESCO et elle est l'attraction principale de zone piétonne de Paris. Elle attire chaque jour des dizaines de milliers d’étrangers : selon les autorités touristiques de la ville, près de 12 millions de touristes ont visité le site en 2018.

Historiquement, Notre Dame de Paris était le carrefour des chrétiens des croisades. Un lieu sacré où ils se retrouvaient pour prier avant d'aller combattre en Terre Sainte, où les révolutionnaires ont profané les représentations des rois de France et où Napoléon se couronna empereur en 1804.


  • Partagez

Le président brésilien testé positif au Covid-19

Ce mardi 7 jullet, Jair Bolsonaro, le président brésilien, a annoncé avoir été testé positif au Covid-19. Lundi, il avait annoncé avoir subi un nouveau test de dépistage du Covid-19. Selon p...

Le gouvernement de Jean Castex dévoilé

Ce lundi 6 juillet, Jean Castex, le nouveau Premier ministre français, a dévoilé la composition de son gouvernement. Le nouvel exécutif compte 16 ministres, 14 ministres délégués et un secrétaire d’Ét...

Le Premier ministre Jean Castex dévoile le nouveau gouvernement avant 20h

Ce lundi 6 juillet, Jean Castex, le nouveau Premier ministre français, s’apprête à dévoiler la composition de son gouvernement. Après un week-end de spéculations, l’exécutif espère boucler les choses ...

Éthiopie : 166 personnes tuées dans des heurts communautaires

Le samedi 4 juillet, la police de l’État d’Oromia a indiqué que suite aux heurts intercommunautaires qui ont secoué l’Éthiopie depuis le meurtre de Hachalu Hundessa, un chanteur vedette, au moins...

Covid-19 : l’Inde devient le troisième pays le plus contaminé au monde

La pandémie du Covid-19 ne cesse de se propager dans le monde. Bien qu’elle semble sous contrôle en Afrique et en Europe, la pandémie, qui a fait au moins 531789 morts dans le monde et plus de 11 mill...

Plusieurs pays excluent le Maroc de la liste des pays sûrs de l’UE

Ce vendredi 3 juillet, l’Espagne a annoncé qu’elle ne rouvrirait pas ses frontières aux voyageurs venant d’Algérie, du Maroc et de Chine tant que ces pays n’admettent pas sur leurs sols les visiteurs ...