Aller au contenu principal

ONDA : plus de 3 millions de passagers internationaux cet été

Par Khansaa Bahra, Publié le 17/09/2021 à 10:38, mis à jour le 17/09/2021 à 18:10
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
aéroport de mohammed v

Ce jeudi 16 septembre, l’Office national des aéroports (ONDA) a publié son bilan du trafic aérien commercial pour la période du 15 juin au 31 août 2021. Selon ces statistiques, les aéroports du Maroc ont enregistré, durant cette période, un volume de trafic commercial international de 3.560.526 passagers. Ces derniers ont été accueillis via 31.202 vols internationaux.

Selon l'ONDA, ce volume représente un taux de récupération de 65% pour les passagers et 77% pour les mouvements par rapport à la même période de l’année 2019. 

Dans le détail, l’aéroport Casablanca/Mohammed V a accueilli 1.457.154 passagers internationaux, soit 58% du trafic de 2019, alors que l’aéroport de Marrakech avec 565.680 passagers (46%), indique la même source. Les aéroports de Tétouan (133%), Nador (127%), Tanger (114%), Al Hoceima (106%) et Oujda (105%) ont même dépassé leur trafic de 2019.

Durant le seul mois d’août 2021, le trafic international commercial des aéroports du Maroc a récupéré 82% du trafic de 2019, un taux rivalisant avec celui de la France (70%), l’Espagne (68%), et la Turquie (76%), relève l’Office. Cette performance s’explique par l’évolution importante du trafic aérien, suite au lancement de l’opération Marhaba 2021.

En ce qui concerne la connectivité, l’aéroport Casablanca/Mohammed V occupe la première place avec 75 liaisons aériennes, suivi de l’aéroport de Marrakech (58), l’aéroport de Fès (34), l’aéroport de Tanger (28) et l’aéroport de Nador (18). S’agissant du trafic mouvements d’avions, la part de l’aéroport Mohammed V est de 41% de ce trafic, celle de l’aéroport Marrakech Ménara est de 16% et celle de l’aéroport Tanger Ibn Batouta est de 10%.

2021 : la croissance au beau fixe

Le Maroc devra enregistrer l’un des taux de croissance les plus robustes de la région cette année, ...

Des entreprises marocaines victimes des tensions entre Alger et Rabat

Encore une fois, les relations entre Alger et Rabat passent par la case rouge des tensions et des querelles diplomatiques. Dernier épisode en date de cette série noire, une affaire de résiliation des ...

Un record de transferts des MRE prévu à fin 2021

À la suite des travaux de la troisième réunion trimestrielle du Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) au titre de 2021, tenue ce mercredi 13 octobre, la banque centrale a souligné dans un communiqué que le...

IRES : le monde post-Covid-19

Dans son rapport stratégique 2021, intitulé “vers un nouveau monde post-Covid-19 ?”, l’Institut royal des Études stratégiques (IRES) s’est penché sur l’après-crise sanitaire. Soulignant une "quasi-imp...

FMI : malgré la baisse des perspectives de croissance mondiale, le Maroc affiche des prévisions à la hausse

Les perturbations persistantes de la chaîne d’approvisionnement et les pressions inflationnistes entravent la reprise de l’économie mondiale au sortir de la pandémie de la Covid-19, a déclaré ce mardi...

Ce qu'il faut retenir du conseil de BAM

Ce mercredi 13 octobre, le conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a tenu sa troisième session de l’année 2021. Lors de cette réunion, il a été décidé de maintenir le taux directeur à 1,5%. «Le Conseil a est...