Aller au contenu principal

Chefchaouen : des incendies brûlent plus de 725 hectares de forêt

Par Nora Jaafar, Publié le 16/08/2021 à 16:13, mis à jour le 19/08/2021 à 17:43
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Chefchaouen : des incendies brûlent plus de 725 hectares de forêt

Des feux ont ravagé environ 725 hectares de forêt composés essentiellement de chêne-liège et de pin à Chefchaouen. Plusieurs équipes de secours s’efforcent encore d’éteindre l’incendie qui s’est déclaré depuis samedi dans la forêt de "Sougna", située entre les communes de Tanakoub et Derdara.

Le directeur régional des Eaux et forêts et de la lutte contre la désertification de la province de Chefchaouen, Rachid El Anzi, a indiqué que le sinistre serait plus difficile à contenir en raison des températures élevées et du terrain difficile de la région. En effet, au cours de ce mois, le Maroc a connu plusieurs vagues de chaleur, la dernière ayant commencé le jeudi 12 août. La température la plus élevée enregistrée dans la région en feux se situe entre 39 et 45 degrés.

520 éléments des Eaux et forêts, de la protection civile, des forces auxiliaires, des Forces armées royales (FAR) et de la gendarmerie royale, ainsi que des autorités locales ont été déployés pour contenir la propagation des flammes. Fouad Assali, chef du Centre national de gestion des risques climatiques forestiers, a expliqué que des moyens techniques terrestres, quatre avions "Canadair" des Forces royales Air et quatre avions Turbo Trush de la gendarmerie royale, ont également été mobilisés pour maitriser l’incendie. L’origine de l’incendie n’a pas encore été déterminée, mais une enquête a été ouverte pour déterminer ses causes.

Les feux de forêt n’ont pas fait de blessés ni de morts, a affirmé El Anzi, notant que l’équipe d’intervention a fait tout son possible pour assurer la sécurité de la population voisine. Le responsable a souligné l’importance de développer un plan d’action proactif pour réduire le temps de réponse face à ce genre de catastrophes. La région de Chefchaouen est connue pour ses vastes forêts au couvert forestier dense et diversifié ainsi que par ses terrains montagneux, qui nécessitent davantage de vigilance pour une protection optimale et durable.

Par ailleurs, les villes de Zagora et d’Erfoud ont également connu récemment des incendies de forêt, qui ont été maitrisés en un temps record par les autorités locales avec l’aide d’avions-Canadair. Ces feux sont désormais devenus un phénomène mondial en raison des fréquentes vagues de chaleur dans le monde. La Grèce, la Turquie, l’Algérie et la Tunisie, entre autres pays, ont connu aussi d’important incendie ces dernières semaines, dont certains ont tué des dizaines de personnes.

Immobilier : les malheurs de la copropriété

Au Maroc, le statut de copropriétaire n’est pas toujours synonyme de bonheur. Après l’euphorie de l...

Mohamed Elfane : «Des restaurants ont été fermés à cause du pass vaccinal»

L’instauration hâtive du pass vaccinal a impacté plusieurs secteurs. Dans cet entretien, Mohamed El...

Pass vaccinal : une mise en application qui dérange

Le premier jour de la mise en œuvre du pass vaccinal a connu quelques réactions houleuses sur les r...

Le ministère de la Santé dément le décès d'une fille à cause du vaccin de Pfizer

Vendredi 22 octobre, le ministère de la Santé a fortement contesté des informations relayées sur les réseaux sociaux concernant le décès d’une jeune fille à Rabat, après l’injection d’une dose du vacc...

Les nouvelles saveurs de l’Oberoi Marrakech

Dans sa Newslettre d’octobre 2021, L’Oberoi Marrakech révèle ses nouveaux menus, qui s’inspirent de la nouvelle saison et qui utilisent des ingrédients locaux et des produits bio récoltés dans les jar...

Covid-19 : le pass vaccinal ne fait pas l'unanimité

Le Maroc passe un nouveau cap dans sa lutte contre la pandémie de la Covid-19. Le gouvernement a dé...