Aller au contenu principal

Covid-19 : vacciner massivement pour éviter les restrictions

Ce lundi soir, le gouvernement a annoncé de nouvelles restrictions afin de freiner la propagation de la pandémie de la Covid-19. Le couvre-feu a été avancé à 21 heures, les déplacements de et vers les villes de Casablanca, Marrakech et Agadir sont désormais interdits sauf pour les personnes vaccinées et les cas d’urgence. Les hammams, salles de sport et piscines couvertes referment leurs portes. Des mesures chocs pour certains, mais qui sont prises d’un côté afin d’éviter la saturation des lits de réanimation dans les hôpitaux et de l’autre pour inciter les citoyens à passer le cap, se faire vacciner et prévenir ainsi contre les formes graves de la Covid-19.

Par Mohamed Laabi, Publié le 03/08/2021 à 12:31, mis à jour le 03/08/2021 à 16:39
         Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
Plus de 10 millions de Marocains ont reçu les deux doses du vaccin anti-Covid19 © DR

On s’y attendait un peu depuis ce record de contamination enregistré le 28 juillet dernier (9428 cas), la confirmation est venue ce lundi soir. Le gouvernement a décidé de prendre certaines mesures restrictives à compter de ce mardi 3 août 2021 à 21 heures. Parmi ces mesures, l’extension du couvre-feu. Ce dernier passe à 21 heures au lieu de 23 heures, la fermeture des restaurants et cafés à 21 heures, la fermeture totale des hammams, salles de sport et piscines couvertes et l’interdiction des rassemblements et activités qui dépassent les 25 personnes.

Lire aussi : Covid-19 : une journée record à tous les niveaux

Par ailleurs, la circulation de et vers les villes de Casablanca, Marrakech et Agadir est désormais interdite. Seuls les personnes vaccinées titulaires d’un “passeport de vaccination”, les travailleurs des secteurs public et privé titulaires d’un “ordre de mission”, les personnes présentant des conditions médicales urgentes et les personnes chargées du transport de biens et de marchandises sont exclues de cette décision.

 

Une prévention contre la saturation des lits de réanimation

La hausse constante du taux d’occupation des lits de réanimation Covid a contraint le gouvernement à réagir. Ce lundi 02 août, le taux d’occupation de ces lits, dépassait les 35%, contre 23% il y a une semaine et 13,3% mi-juillet. Le nombre de cas sous respiration artificielle est passé de 277 cas le 17 juillet à 664 cas le 02 août. En outre, les cas de décès sont également en forte hausse (52 morts ont été enregistrés le 2 août contre 7 morts il y a à peine deux semaines).

Afin de pallier à cette transmission massive de virus, le Comité de veille scientifique et technique ne cesse d’appeler à une adhésion nationale massive à la campagne nationale de vaccination. Même s’il est avéré que la vaccination n’empêche pas la contamination, elle protège contre les formes graves du virus.

Lire aussi : Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

L’Institut national de santé en Italie a indiqué que, depuis février dernier, 98,8% des décès dus à la Covid-19 concernent des personnes qui n'ont pas reçu les deux doses du vaccin. De fin février au 21 juillet 2021, l’Institut a enregistré 35.776 décès. Seules 423 des personnes décédées avaient été doublement vacciné, ce qui représente un taux de mortalité de 1,2%.

Une autre étude réalisée en France cette fois durant la période entre le 31 mai et le 11 juillet 2021 confirme bien cette donnée. Sur un million de non vaccinés, 132 personnes sont hospitalisées et 35 ont été admis en réanimation. Sur un million de personnes partiellement vaccinées, 37 sont hospitalisées et 8 huit en réanimation. Enfin, sur un million de personnes complètement vaccinées, 16 personnes ont été hospitalisées et quatre seulement ont été en réanimation !

 

Les jeunes sont ceux que l’on retrouve le plus en réanimation

Au Maroc, les personnes que l’on retrouve le plus dans les blocs de réanimation sont les jeunes. Et pour cause, le taux de vaccination n’est pas aussi avancé que pour les tranches d’âge supérieures. Selon les derniers chiffres livrés par le Comité de veille scientifique, les 75 ans et + ont été vaccinés à hauteur de 97%, les 65 à 74 ans à hauteur de 95%, les 60 à 64 ans à hauteur de 94%, les 40 à 59 ans à hauteur de 70% et les 30 à 39 ans à hauteur de 39% seulement !

Les jeunes sont-ils plus frileux à l’idée de se faire vacciner? Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et système de santé pense qu’il est trop tôt pour se prononcer à ce sujet : “On vient d’ouvrir l’accès à la vaccination pour les tranches d’âge de moins de 40 ans il y a quelques semaines alors que la vaccination pour les plus de 40 ans a démarré en janvier”, nous déclare le professeur Hamdi.

Lire aussi : Sinopharm : les EAU vaccinent les enfants à partir de 3 ans

Il est à noter que les tranches d’âge 20-24, 25-29 et 30-34 sont les plus dominantes dans la population. (25,2% de la population marocaine est âgée d’entre 20 et 34 ans). Le rythme de vaccination est d’ailleurs plus rapide que durant les derniers mois (plus de 455.000 doses administrées ce lundi contre moins de 200.000 il y a encore quelques semaines). La moyenne des doses administrées par jour depuis janvier dernier est de 333.034 doses.

Rappelons enfin qu'avec plus de 10 millions de personnes vaccinées, le Maroc est champion d’Afrique dans cette épreuve, mais il est aussi dans le top 3 des pays les plus touchés par la Covid-19. Avec 633.923 cas confirmés, le Royaume est toutefois loin derrière l’Afrique du Sud et ses 2.408.525 cas depuis le début de la pandémie.

Covid-19 : où et comment peuvent voyager les Marocains ?

Avec l’amélioration de la situation épidémiologique liée à la pandémie de la Covid-19, plusieurs pa...

Affaires Raissouni et Radi : le gouvernement marocain saisi par des responsables onusiens

Avant de soumettre leur rapport final au sujet des affaires des journalistes Soulaïman Raissouni et Omar Radi, quatre rapporteuses spéciales des Nations Unies (ONU) ont saisi ce dimanche le gouverneme...

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc

Très mauvaise nouvelle pour les Marocains résidant au Canada. La suspension des vols directs commerciaux et privés de passagers en provenance du Maroc, en vigueur depuis le 29 août dernier, a été prol...

Enseignement supérieur : une énième réforme

Alors que la réforme de l’enseignement supérieur prévoyait l’application du nouveau système Bachelo...

Traitements anti-cancer : des manifestations contre la pénurie

Ce vendredi 24 septembre, des dizaines de personnes ont organisé une manifestation à Casablanca pour exiger un accès rapide aux médicaments contre le cancer. Des patients et leurs familles ont scandé ...

Développement énergétique durable : l’ONEE, le GSEP et l’UM6P s’associent pour la promotion de l’excellence académique

Dans un communiqué publié ce jeudi 23 septembre, l’Office national de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE) a annoncé avoir conclu un partenariat avec le Partenariat mondial pour l’électricité dura...