Aller au contenu principal

Le Sénat américain bloque une vente d’armes en Arabie Saoudite

Le Sénat américain a voté pour bloquer la vente d’armes d’une valeur de plusieurs milliards de dollars à l’Arabie saoudite, portant un rude coup au président Donald Trump.

Par Nora Jaafar, Publié le 21/06/2019 à 12:19, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Trump a ignoré le Congrès le mois dernier pour tenter de faire adopter un accord de 8 milliards de dollars US, le justifiant par les menaces que son rival (l’Iran) fait peser sur l’Arabie saoudite.

 

Toutefois, jeudi — dans un acte bipartite rare — le Sénat dirigé par les républicains a adopté trois résolutions pour empêcher cette transaction.

 

Le président a promis de mettre son veto à l’action, plaçant ainsi l’accord dans une impasse.

 

Alors que la Chambre des représentants contrôlée par les démocrates est également susceptible de voter pour bloquer ce projet, les experts estiment qu’il est presque certain que le Congrès n’aura pas les voix nécessaires pour passer outre le veto de Trump.

 

Les première et deuxième résolutions de désapprobation ont été adoptées par une majorité de 53 à 45 voix. La troisième, qui concerne un certain nombre d’autres projets relatifs à la vente des armes, a été adoptée par 51 à 45 voix.

 

Outre l’Arabie saoudite, des armes seraient également vendues aux Émirats arabes unis et à la Jordanie dans le cadre de cet accord.

 

Trump a outrepassé le Congrès le mois dernier en invoquant un aspect rarement utilisé du droit fédéral. Il a déclaré que les tensions actuelles avec l’Iran constituaient une situation d’urgence nationale, ce qui signifie que la vente d’armes — dont des bombes guidées avec précision — était une affaire pressante.

 

Mais cette décision a suscité une vive opposition au Capitole de la part de ceux qui craignaient que ces armes ne soient utilisées contre des civils au Yémen par les forces saoudiennes.

 

Quelques heures avant le vote, l’Iran a abattu un drone militaire américain au-dessus du détroit d’Ormuz.

 

Les craintes d’un conflit plus vaste se sont intensifiées, ce qui renforcera sans aucun doute l’argument de l’administration selon lequel ses alliés ont besoin de ces armes.

 

Le président Trump a promis d’opposer son veto à l’action du Sénat afin de donner suite aux accords, et les législateurs n’ont certainement pas assez de poids pour annuler cette décision.

 

Mais ils poursuivront leur résistance législative par d’autres moyens, car ils craignent que l’administration ne tente de les contourner pour toute décision de lancer une frappe militaire contre l’Iran.

 

Les membres du Congrès ont également vivement critiqué le bilan de l’Arabie saoudite en matière de droits de l’homme en raison de son implication dans le conflit au Yémen et du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à Istanbul en octobre dernier.


Le vote du Sénat a lieu le jour même où les militants britanniques ont gagné une contestation judiciaire de la décision du gouvernement de vendre des armes à l’Arabie saoudite.

 

Un tribunal de Londres a jugé que la Grande-Bretagne avait agi illégalement en accordant des licences d’exportation d’armes vers le royaume.

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...