Aller au contenu principal

Campagne céréalière 2020-2021 : une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux

Par Khansaa Bahra, Publié le 26/07/2021 à 17:38, mis à jour le 26/07/2021 à 18:22
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Céréales

La campagne agricole 2020-2021 s’est distinguée par une bonne répartition temporelle de pluviométrie et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplissage). Dans certaines régions, les rendements obtenus ont dépassé les prévisions initiales notamment, au nord d’Oum Errabia.

Dans un communiqué ce lundi 26 juillet, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts a révélé que la production définitive des trois céréales principales au titre de la campagne 2020-2021 est estimée à près de 103,2 millions de quintaux (MQx). Il s’agit d’une hausse de 221% par rapport à la campagne précédente (32,1 MQx). La valeur ajoutée agricole prévisionnelle est de 130 milliards de DH (MMDH), soit une croissance de plus de 18%.

Cette production est issue d’une superficie emblavée en céréales principales de 4,35 millions d’Hectares, pratiquement similaire à celle de la campagne précédente (+0,3%). Le rendement moyen s’est établi à 23,7 Qx/Ha, en hausse de 320% par rapport à la campagne précédente. Par espèce, la production céréalière se répartit comme suit :

  • 50,6 MQx de blé tendre ;
  • 24,8 MQx de blé dur ;
  • 27,8 MQx d’orge.

Le ministère a ajouté que la campagne 2020-2021 est historiquement la deuxième meilleure campagne après celle de 2014-2015 malgré une pluviométrie comparable à une campagne normale. Ceci témoigne des progrès techniques réalisés dans la culture des céréales grâce notamment, à la diffusion du progrès génétique, résultat de l’utilisation des semences certifiées, de la mécanisation des opérations culturales et l’introduction de nouvelles technologies de production et de conservation des sols comme le semis direct. À ce titre, dans les zones favorables (Saiss, basse Chaouia, Gharb), des exploitations ont pu réaliser des rendements de 50 et 60 quintaux à l’hectare, ce qui reflète les efforts consentis pour une exploitation optimisée du potentiel de cette filière. Avec cette très bonne récolte céréalière, les estimations initiales de croissance de l’ensemble du secteur agricole avec toutes ses filières devront se confirmer avec une valeur ajoutée agricole prévisionnelle de 130 MMDH au titre de l’année 2021, soit une croissance de plus de 18%, démontrant une plus forte résilience du secteur agricole.

HCP : amélioration des indicateurs industriels

Le Haut Commissariat au Plan (HCP) a publié ce lundi une note de conjoncture sur les résultats des ...

Imperium : plus d’un Marocain sur deux s'intéresse au label "Made in"

Imperium, acteur majeur du traitement de l'information au Maroc, a récemment dévoilé les résultats de son étude "Les Marocains et le Made In Morocco : Préférence et implication". Ladite étude a été ré...

Tasbiq Tasdir : le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc

Le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc (CAM), "Tasbiq Tasdir", est un crédit de trésorerie qui permet de préfinancer la campagne d’exportation en dirhams ou en devises et couvre toutes les opé...

Maroc/Royaume-Uni : le plus long câble électrique sous-marin du monde reliera bientôt les deux pays

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les solutions d’énergie renouvelable, a révélé qu’elle prévoit de construire entre le Maroc et le Royaume-Uni le plus long câble électrique sous-marin d...

Rand Merchant Bank : l’Égypte et le Maroc sont les pays les plus attractifs pour l’investissement en Afrique

L’Égypte est la destination la plus attrayante pour les investisseurs en Afrique, suivie du Maroc et de l’Afrique du Sud, selon un récent rapport de la Rand Merchant Bank (RMB). L’étude "Où investir e...

Secteur privé marocain, un véritable outil de sortie de crise

Un rapport portant sur le développement du secteur privé au Maroc vient d'être présenter. Il s'agit...