Aller au contenu principal

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ton. La tutelle a épinglé les personnes concernées par la campagne de vaccination et qui n’ont toujours pas réclamé leurs doses. Selon lui, la majorité des patients en réanimation ont plus de 50 ans et n’ont pas été vaccinés. Il a ainsi appelé la population à plus largement adhérer à l’opération de vaccination mais a également dénoncé la circulation de fausses informations sur la pandémie et ses protocoles sanitaires.

Par Nora Jaafar, Publié le 23/07/2021 à 11:44, mis à jour le 23/07/2021 à 16:36
         Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

Flambées des contaminations à la Covid-19 et retour aux restrictions sanitaires. Dans un communiqué de presse publié au cours de la fête de l’Aïd Al Adha, le ministère de la Santé a exhorté tous les citoyens à se faire vacciner pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus. Le ministre de tutelle, Khalid Aït Taleb, a évoqué la recrudescence des contaminations déplorant une augmentation du nombre de patients graves et critiques hospitalisés et admis dans les unités de soins intensifs du Royaume.

Le responsable a précisé que les patients admis dans les unités de soins intensifs font partie de la catégorie des personnes de plus de 50 ans qui auraient dû déjà bénéficier de la campagne de vaccination. «Malheureusement, ces personnes ne se sont pas fait vacciner pour de multiples raisons, notamment le choix du type du vaccin», a-t-il expliqué. D’autres citoyens n’ont pas été vaccinés «parce qu’ils étaient réticents à l’opération et attendaient de voir les résultats de la campagne de vaccination», poursuit le ministre. Ce dernier a insisté sur l’importance de recevoir les doses de vaccin afin de pouvoir bénéficier d’un pass sanitaire qui assure plus de mobilité et de liberté à l’échelle nationale. «Ceux qui n’ont pas encore bénéficié de la vaccination doivent aller rapidement se faire vacciner dans les centres les plus proches de leur lieu de résidence», a exhorté Aït Taleb.

De plus, le chef du département marocain de la Santé a réitéré l’urgence de respecter le protocole sanitaire de prévention en vigueur afin d’endiguer le virus et ses souches plus contagieuses, qui ont, selon lui, contribué à la récente hausse des infections dans le pays. Une hausse qu’il impute surtout au «relâchement total» des citoyens face aux gestes barrières les plus simples, notamment la distanciation sociale, le port correct du masque et le nettoyage régulier des mains.

Lire aussi : Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

 

Lutte contre la désinformation

Outre son rappel à l’ordre portant sur la vaccination et les mesures préventives, le ministère de la Santé a également prévenu que de fausses informations sur la Covid-19 et ses traitements circulent actuellement sur les réseaux sociaux. Les publications frauduleuses ont été attribuées à la tutelle, semant confusion et panique parmi les citoyens. Ainsi, la tutelle a tenu à préciser que «toutes ses notes internes et tous ses communiqués sont véhiculés via les voies officielles, publiés, signés, sur son site et ses réseaux sociaux officiels et envoyés à tous les médias nationaux».

Le département de Khalid Aït Taleb a également indiqué que le Centre national d’opérations d’urgence en santé publique (CNOUSP) met quotidiennement à jour le protocole thérapeutique, de vigilance et de lutte contre la pandémie. Pour ce faire, le CNOUSP se base sur les recommandations du Comité scientifique et technique, qui à son tour veille avant l’annonce de chaque dispositif sanitaire à obtenir l’aval et la signature du ministre de la Santé. Ce dernier invite d’ailleurs «tout citoyen qui présente des signes inattendus à se comporter selon les recommandations qu’il a émises», à savoir contacter les autorités sanitaires, s’isoler et prévenir les personnes avec qui il est entré en contact, entre autres.

Lire aussi : Covid-19 : la 3e vague de contamination est à nos portes

 

Retour des restrictions dès ce soir

Pour rappel, à partir de ce vendredi 23 juillet à 23h plusieurs mesures sanitaires restrictives seront renforcées, l’objectif étant d’éviter le même scénario dramatique de l’Aïd Al Adha de l’année dernière. Ainsi, dès ce soir le couvre-feu nocturne (23h et 4h30) sera maintenu, conformément aux recommandations du Comité scientifique et technique, et les déplacements au delà de 23h seront strictement interdits. Ces dispositions ne concernent toutefois pas les personnes travaillant dans les secteurs vitaux et essentiels et celles nécessitant des soins médicaux urgents.

Le gouvernement a décidé de renforcer aussi les restrictions de voyages interurbains, sauf si les voyageurs présentent un certificat de vaccination. Les restaurants, cafés, théâtres, piscines et autres lieux publics doivent quant à eux opérer à 50% de leur capacité. Pour les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts comprenant plus de 50 personnes, une autorisation spéciale doit être livrée par les autorités locales.

Lire aussi : Covid-19 : la situation épidémiologique reste maîtrisée mais préoccupante

 

Enfin, la menace de la pandémie persiste toujours et risque de réduire à néant tous les efforts déployés jusqu’à présent par le pays pour l’endiguer. Le gouvernement a souligné que «la situation actuelle exige le strict respect de toutes les directives des pouvoirs publics et de toutes les mesures de précaution adoptées par les autorités sanitaires» afin d’éviter un nouveau confinement et de survivre aux multiples effets de cette crise sanitaire.

Covid-19 : où et comment peuvent voyager les Marocains ?

Avec l’amélioration de la situation épidémiologique liée à la pandémie de la Covid-19, plusieurs pa...

Affaires Raissouni et Radi : le gouvernement marocain saisi par des responsables onusiens

Avant de soumettre leur rapport final au sujet des affaires des journalistes Soulaïman Raissouni et Omar Radi, quatre rapporteuses spéciales des Nations Unies (ONU) ont saisi ce dimanche le gouverneme...

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc

Très mauvaise nouvelle pour les Marocains résidant au Canada. La suspension des vols directs commerciaux et privés de passagers en provenance du Maroc, en vigueur depuis le 29 août dernier, a été prol...

Enseignement supérieur : une énième réforme

Alors que la réforme de l’enseignement supérieur prévoyait l’application du nouveau système Bachelo...

Traitements anti-cancer : des manifestations contre la pénurie

Ce vendredi 24 septembre, des dizaines de personnes ont organisé une manifestation à Casablanca pour exiger un accès rapide aux médicaments contre le cancer. Des patients et leurs familles ont scandé ...

Développement énergétique durable : l’ONEE, le GSEP et l’UM6P s’associent pour la promotion de l’excellence académique

Dans un communiqué publié ce jeudi 23 septembre, l’Office national de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE) a annoncé avoir conclu un partenariat avec le Partenariat mondial pour l’électricité dura...