Aller au contenu principal

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Par Nora Jaafar, Publié le 20/07/2021 à 17:05, mis à jour le 20/07/2021 à 19:12
         Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane Bellefquih, chef de la division des maladies transmissibles, cette hausse a concerné toutes les régions du pays, et ce, entre le 6 et le 19 juillet 2021. Il s’agit d’une augmentation de 91% des contaminations, marquant une nouvelle étape de la propagation du virus.

Le responsable, qui a présenté le bilan de la Covid-19 ce mardi 20 juillet, a souligné que le taux de positivité du virus est passé de 4,56% à 10,7%, la région de Casablanca-Settat ayant enregistré 21,3% (la moyenne la plus élevée) des nouveaux cas, contre 2,6% à Fès-Meknès (la moyenne la plus basse). Depuis le début de la pandémie, le Maroc a recensé 558.785 personnes positives au virus, avec un taux d’incidence de près de 1.535 cas pour 100.000 habitants. Suite à ces nouvelles données de la tutelle, le pays se classe désormais à la 42e place mondiale en termes de nombre de cas.

S’agissant du taux de reproduction de la Covid-19 (Ro), ce dernier s’est beaucoup éloigné de l’objectif de 0,7 que s’était fixé le pays dans le cadre du plan national de veille et de lutte contre la pandémie. D’après le responsable, ce taux s’est aggravé et s’est élevé à 1,45 au niveau national durant la dernière quinzaine.

De plus, alors qu’ils étaient à 5.535 cas deux semaines plus tôt, les cas actifs ont presque triplé pour atteindre les 15.253, soit une augmentation de 175%. Meziane Bellefquih a déploré dans ce sens une évolution alarmante du nouveau coronavirus, notant que les nouvelles contaminations critiques sont passées de 236 à 413 ce lundi, soit une augmentation de 75%.

Par contre, le taux de létalité est de 1,7%, toujours en dessus de la moyenne mondiale établie à 2,2%. Ainsi, le total des décès lié à la Covid-19 a atteint 9.466 au 19 juillet 2021, dont 81 ont été confirmés la semaine dernière. Le bilan de mortalité de ladite semaine a d’ailleurs été le plus élevé depuis cinq mois. Le taux de guérison s’est pour sa part établi autour de 97,3%.

Par ailleurs, le dépistage du virus a enregistré une progression sensible, passant de 105.000 tests par semaine à 140.000 réalisés la semaine passée, soit environ 20.000 tests par jour. Jusqu’à ce lundi, plus de 6,645 millions de tests ont été effectués au Royaume. Ce chiffre place ainsi le pays au deuxième rang continental en termes de tests réalisés.

Le chef de la division des maladies transmissibles a conclu sa présentation du bilan épidémiologique bimensuel en soulignant la détérioration des indicateurs de la pandémie. Une détérioration qui, selon lui, exige un engagement plus sérieux des citoyens vis-à-vis du respect des mesures de prévention en vigueur. «Soit nous allons nous ressaisir en toute fermeté et responsabilité et ramener la courbe à une trajectoire positive, soit nous allons nous résigner à une rechute épidémiologique avec laquelle tous les acquis risquent d’être anéantis», a-t-il prévenu.

Covid-19 : interdiction des festivals et manifestations culturelles

Après avoir limité mercredi la présence aux obsèques et funérailles à 10 personnes, le gouvernement vient de décider d'instaurer une nouvelle restriction. Il s'agit de l'interdiction de tous les festi...

ONDH-PNUD : les attentes des jeunes en termes de politiques publiques

L’Observatoire national du développement humain (ONDH) et le Programme des Nations unies pour le dé...

Troisième dose : plus de 4 millions de pass sanitaires désactivés

Dans le cadre d’une campagne visant à pousser les Marocains à recevoir leurs troisièmes doses du vaccin anti-Covid, le ministère de la Santé envoie des SMS via le numéro 1717 à de nombreux citoyens af...

RAM : la Turquie désormais concernée par les vols spéciaux

Ce jeudi 2 décembre, Royal air Maroc (RAM) a annoncé qu’elle organisera des vols spéciaux au départ du Maroc vers la Turquie. Ainsi, ce pays s’ajoute aux destinations de cette opération de rapatriemen...

Pourquoi "les hommes des cavernes" n'ont jamais existé

On imagine volontiers l'homme préhistorique vivant au fond de grottes obscures. C'est pourquoi on l'a baptisé "l'homme des cavernes". En fait, il semble qu'il ait préféré l'air libre pour établir son ...

La Newsletter du 2 Décembre 2021

Le tourisme en péril | Variant Omicron : nouvelles mesures | Voyage en France : nouvelles condition...