Aller au contenu principal

Meurtre d’Imlil : les révélations-chocs de Kevin Zoller Cuervos

Par Nora Jaafar, Publié le 20/06/2019 à 16:36, mis à jour le 06/01/2021 à 10:47          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Les suspects impliqués dans l’assassinat de deux touristes scandinaves dans les montagnes du Haut Atlas ont comparu ce jeudi devant un tribunal pénal de la ville de Salé (près de Rabat). Il s’agit de leur dernière audience avant la décision du tribunal.

 

Au total, 24 personnes font face à plusieurs chefs d’accusation, dont la promotion du terrorisme, la formation d’une cellule terroriste et un meurtre prémédité. Trois accusés principaux, inculpés d’implication directe dans les meurtres, pourraient être condamnés à la peine capitale.

 

Lors de l’audience de ce jeudi, Kevin Zoller Cuervos, converti à l’islam en 2011, a déclaré avoir été au courant des projets terroristes de l’un des principaux suspects dans cette affaire, Abdessamad Joud. Ce dernier, rapportent nos confrères du Le360, projetait de s’attaquer à des barrages de sécurité et de voler des armes.

 

En réponse à la question du juge, à savoir s’il avait, un jour, eu vent des plans terroristes d’Abdessamad Joud et deux autres suspects, Zoller Cuervos a répondu par l’affirmative.

 

Il a également ajouté que l’un des projets des prévenus était d’attaquer des touristes.

 

Cette planification, à laquelle Zoller a pris part, a eu lieu lors d’une randonnée près d’un barrage de la région de Marrakech. « Joud avait des idées extrémistes et il était aligné sur l’idéologie de l’organisation Daech. C’est ce qui m’a poussé à prendre mes distances avec lui depuis maintenant deux ans »,  a expliqué le suspect.

 

Me Khalid El Fatoui, avocat de la victime danoise, affirme que « même s’il nie avoir prêté allégeance à Daech, Kevin Zoller Cuervos a joué un rôle essentiel dans l’encadrement des auteurs de ce crime.

 

Pour rappelle, le meurtre de Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et de son amie norvégienne, Maren Ueland, 28 ans, a provoqué une onde de choc dans tout le pays et déclenché une vague sans précédent de solidarité avec les familles des victimes.

 

Les autorités marocaines ont rapidement capturé les assassins directement impliqués dans cet épouvantable double meurtre. Âgés entre 25 et 33 ans, les djihadistes ont prêté allégeance au groupe de l’État islamique dans une vidéo réalisée une semaine avant leur crime.

 

Les enquêteurs marocains estiment que les principaux accusés ont agi de leur propre initiative, malgré leur allégeance au groupe terroriste Daech ils n’avaient aucun contact avec le groupe islamiste dans les zones de conflit.

Covid-19 : une pénurie de vaccins s’installe

Le Maroc connaît une véritable pénurie de vaccins anti-Covid-19. Une pénurie qui risque de suspendr...

Covid-19 : comment se rendre en Belgique ?

Partout dans le monde, le secteur du tourisme reprend ses activités. Alors que les voyages au sein du Maroc sont possibles, pour l’étranger, les conditions dépendent du pays d’accueil. Le Gouvernement...

France-Maroc : reprise de la délivrance des visas

Ce lundi 14 juin, l’ambassade de France au Maroc a publié un communiqué annonçant la reprise des rendez-vous pour les demandes de renouvèlement de visa de court séjour. «Les rendez-vous pour les deman...

Marhaba 2021 : nette baisse des prix des billets d'avion

Après consultation ce lundi matin du site de la Royal Air Maroc (RAM), les prix des déplacements d’...

Hajj 2022 : maintien des résultats du tirage au sort de la saison 1441 de l’hégire

Ce week-end, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé le maintien des résultats du tirage au sort de la saison 1441/2020 de l’hégire pour la prochaine saison du Hajj. Selon la Comm...

L'Euro à l'ère de la Covid-19

La Coupe d'Europe 2020 a démarré vendredi dernier après une attente d'un an en raison de la pandémie de la Covid-19. Dans ce podcast réalisé par TelQuel, les journalistes Landry Benoit et Karim Dronet...