Aller au contenu principal

Omar Hilale : "le Sahara occidental ne sera jamais indépendant"

Par Khansaa Bahra, Publié le 19/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le représentant du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a dénoncé les mesures hostiles prises par l’Algérie contre l’intégrité territoriale du Maroc, lors d’une réunion du comité des Nations unies réunissant 24 membres, le lundi 17 juin à New York.

 

Cette déclaration fait suite aux affirmations de l’ambassadeur, chargé d’affaires de l’Algérie, qui a pointé du doigt les pays qui considèrent l’Algérie un acteur clé du conflit du Sahara occidental, en affirmant que son pays "n'est pas une partie, mais juste un observateur".

 

En réponse aux affirmations de l’Algérien, Hilale a réaffirmé la position ferme du Maroc concernant la responsabilité incontestable de l’Algérie dans le conflit.

 

"Si l'Algérie n'est qu'un observateur, pourquoi s'arme-t-elle, finance-t-elle, s'abrite-t-elle et se mobilise-t-elle diplomatiquement en faveur du Polisario, un mouvement armé séparatiste non étatique ? ... Pourquoi a-t-elle continué à faire la sourde oreille pendant 40 ans face aux appels incessants et urgents de la communauté internationale, dont le Conseil de sécurité, pour le recensement et l'enregistrement des populations des camps de Tindouf ?"

 

Hilale a également dénoncé la récente attaque de l’Algérie contre l’intégrité territoriale du Maroc dans l'examen final d'une école algérienne. Il accuse le pays voisin d'utiliser l'enseignement primaire pour répandre la haine envers le Maroc.

 

"Si l'Algérie n'est pas un parti principal, pourquoi encourage-t-elle la culture de la haine envers le Maroc et le séparatisme chez les enfants du primaire ?"

 

Hilale a également déclaré que "le Sahara ne sera jamais indépendant et fera toujours partie intégrante du Maroc".

 

Rappelons qu'en novembre 2018, le Maroc a lancé une initiative de dialogue, proposée par le roi Mohammed VI, qui vise à sortir de l’impasse entre Rabat et Alger et à renforcer la coopération des deux pays. Une initiative que l'Algérie continue à ignorer.

Six jours de restrictions de déplacements de et en provenance de la ville de Fès

L’info est tombée ce lundi en début de soirée. Le Poste de Commandement Préfectoral (PCP) a annoncé six jours de restrictions de déplacements à destination et en provenance de la ville de Fès (du 11 a...

La mode éco-responsable, c'est quoi ?

Aujourd’hui, la mode est la deuxième industrie la plus polluante après le secteur pétrolier. Avec le phénomène de fast-fashion, les collections s’enchainent à la vitesse de l’éclair, incitant les cons...

Légalisation du cannabis : les Marocains largement favorables

L’association marocaine consultative d’utilisation du cannabis (AMCC) a effectué un sondage sur la ...

Vaccination : le Maroc s’approche des 10 millions de doses administrées

Même si la campagne de vaccination enregistre un retard par rapport aux objectifs tracés, elle n’es...

Le roi Mohammed VI commémore Laylat Al-Qadr

Ce dimanche 9 mai, correspondant au 26 ramadan 1442, le roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, a commémoré Laylat Al-Qadr bénie (la nuit du destin) à Fés. Accompagné du prince Héritier Moulay El Hassan e...

Laylat Al-Qadr : les secrets d’une nuit bénie

À l’instar des autres pays du monde islamique, le Maroc commémore Laylat Al-Qadr (la Nuit du Destin...