Aller au contenu principal

Elections 2021 : le scrutin des représentants du personnel ouvre le bal des résultats

Les premiers chiffres des élections syndicales annoncent une véritable avance des syndicats de l’Union marocaine du travail (UMT) et de la Confédération démocratique du travail (CDT) ainsi qu'une régression de l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), bras syndical du Parti de la justice et du développement (PJD). Par ailleurs, l’Intérieur continue de préparer les prochaines élections législatives. Une circulaire de la présidence du ministère public a mis l'accent sur les «infractions commises à l'occasion de l'inscription sur les listes électorales générales».

Par Mohamed Laabi, Publié le 21/06/2021 à 17:07, mis à jour le 21/06/2021 à 18:35          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
L'UMT et la CDT ont pu tirer leur épingles du jeu lors des élections des représentants du personnel © DR

On connaît désormais les premiers résultats des élections syndicales qui se sont déroulées le 16 juin dernier sur l’ensemble du territoire national. Dans le secteur de l'enseignement, l'un des plus représentatifs, les chiffres montrent la mainmise de l’UMT et de la CDT sur les suffrages. La Fédération nationale de l’enseignement (FNE, affiliée à l'UMT) est arrivée en tête lors des élections des représentants du personnel aux commissions administratives paritaires au ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Elle a remporté 121 sièges. La FNE est suivie du Syndicat national de l’enseignement (120 sièges), de la Fédération libre de l’enseignement (97 sièges), de la Fédération nationale de l’enseignement (58 sièges), du Syndicat national de l’enseignement-FDT (53 sièges), de la Fédération nationale des fonctionnaires de l’enseignement-UNTM (27 sièges), du Syndicat des inspecteurs de l’enseignement du Maroc (13 sièges) et du Syndicat national de l’enseignement supérieur (8 sièges). Une liste non affiliée a remporté pour sa part un seul siège. Le taux de participation aux élections des représentants du personnel du département de l’Éducation nationale aux commissions administratives paritaires a atteint 57%.

L’UNTM, bras syndical du PJD, signe la plus grosse régression dans le secteur de l'enseignement puisqu’elle passe de la seconde place lors des élections de 2015 (98 sièges) à la sixième place des élections de 2021 (27 sièges).

 

L’UMT, domination dans le public et le privé

Hormis l’éducation nationale, l’UMT a remporté la première place dans les ministères des Finances et la fonction publique. Le syndicat présidé par Miloudi Moukharik depuis décembre 2010 aurait également remporté la première place au niveau des établissements et entreprises publics (EEP) tels que l’OFPPT, la RAM, l’ANP, l’ONE et les régies autonomes. Dans le privé, l’UMT a remporté le secteur bancaire (87% des sièges), CMA-CGM, Somaport, Casatramway, PSA Kénitra ainsi que Renault Tanger.

Lire aussi : L’UMT appelle au boycott du secteur médical privé

De son côté, la CDT est arrivée à la première place dans des ministères tels que la Pêche, la Jeunesse et les Sports, et la Communication. Les principaux EEP que la CDT a remportés sont OCP, ONP, Entraide nationale et Institut Pasteur. Elle a aussi pu prendre la première place dans des entreprises privées telles que Cosumar, Centrale Laitière, Société marocaine des Tabacs, Somaca et Safran Maroc.

 

De la fermeté face aux infractions dans les listes électorales

À l’approche des élections législatives de septembre prochain, le président du ministère public a envoyé un message d’alerte contre la fraude dans les listes électorales.

Dans une circulaire adressée aux procureurs généraux du Roi près les Cours d’appel et les procureurs du Roi près les tribunaux de première instance, la présidence du ministère public a appelé à faire face, avec la fermeté et la détermination requises, à toutes les infractions commises à l’occasion de l’inscription sur les listes électorales.

Lire aussi : Les instructions du roi Mohammed VI à l’approche des élections

La présidence du ministère public a exhorté les responsables judiciaires à adopter toutes les dispositions juridiques à même de dissuader les contrevenants pour garantir l’intégrité et la sécurité des élections. 

Rappelons qu’une commission centrale composée du ministre de l’Intérieur et du président du ministère public a été mise en place pour assurer le suivi des prochaines élections et garantir la transparence et l’intégrité de ces échéances, tout en veillant à lutter contre tout ce qui est de nature à porter atteinte à la réputation et à la crédibilité du scrutin.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...